Les 6 phases du développement d’une application : de l’idée à l’après-lancement

Phases du développement d’une application

Créer votre propre processus formalisé de développement d’une application n’est pas forcément votre priorité, surtout si vous avez hâte de donner vie à votre idée. Mais une bonne organisation et une approche rationnelle de votre cycle de développement sont essentielles pour définir les différentes étapes qui vous permettront de lancer votre application sur l’App Store de Shopify.

À quoi ressemble le processus de développement d’une application ? Quelles sont les différentes phases et comment organiser son travail sur les différents aspects de l’application ? Si vous envisagez de développer une nouvelle application, ce sont probablement les questions que vous vous posez en ce moment.

Ce guide est destiné à tous ceux qui veulent suivre une méthode solide pour créer un nouveau produit.

Phase 1 : Découverte de produit et stratégie

Comme tout bon produit, une application commence par une idée. Aborder le développement de votre application en mode développement de produit est un bon début.

Beaucoup de créateurs de produits pensent qu’une bonne idée de départ garantit le succès d’un produit. Mais en réalité, cela ne suffit pas. Avant de commencer à travailler sur votre application, vous devez valider votre idée.

Vous devez définir exactement ce que vous souhaitez créer, pour qui et pourquoi.

La phase de découverte de produit a pour objectif de connaître vos utilisateurs finaux afin de comprendre leurs besoins et de pouvoir leur proposer la solution adaptée, en priorisant les fonctionnalités essentielles. La définition d’une stratégie de produit est un élément essentiel du processus, car elle vous aidera à garder à l’esprit vos objectifs commerciaux à chaque étape du développement de votre produit final.

Identifiez votre audience cible

« Qui sont mes utilisateurs ? » Vous devez répondre à cette question fondamentale avant de commencer le développement de votre application. Effectuez des recherches utilisateurs pour comprendre votre audience cible. Utilisez des données démographiques, des schémas comportementaux, et les motivations et objectifs de votre groupe cible pour créer des personas (des utilisateurs types de votre produit). Chacune de vos décisions doit être prise en fonction des besoins et des souhaits de vos personas.

Faites une étude de marché

Une étude de marché vous permettra de connaître la demande réelle ou l’intérêt du marché pour votre produit. Elle doit vous indiquer les problèmes que vos utilisateurs potentiels rencontrent et la manière dont vous pouvez les aider.

Voici quelques conseils pour mener à bien une étude de marché efficace :

  • Utilisez l’outil de planification des mots clés Google. Vous pourrez ainsi déterminer le nombre de personnes qui recherchent la solution que vous souhaitez créer, et comprendre si votre application répond à un problème largement répandu ou non.
  • Identifiez vos concurrents directs ou indirects. Recherchez le nombre de clients de vos concurrents et déterminez les fonctionnalités les plus utilisées. Une analyse détaillée de la concurrence vous permettra de comprendre les fonctionnalités proposées par les produits similaires, ainsi que celles qui manquent et que vous auriez donc intérêt à inclure dans votre application. Mais attention, s’il est important de comprendre ce que font vos concurrents, ne calquez pas votre application sur celles existantes. La clé pour réussir est de vous assurer que votre application est unique et qu’elle permet de résoudre plus efficacement le problème des utilisateurs.
  • Utilisez la technique « fake door » ou « faux site » pour valider votre hypothèse. Les utilisateurs sont-ils vraiment prêts à payer pour cette solution ? Vous n’avez pas besoin de développer un produit pour répondre à cette question. Créez une page Web qui présente votre idée et les principales fonctionnalités de votre produit, et invitez les utilisateurs à saisir leur adresse e-mail pour pouvoir l’essayer. Mesurez la conversion, indiquée par le nombre d’inscriptions par exemple, pour voir si les utilisateurs sont réellement intéressés.

Définissez vos critères de réussite

Lors de la conception des produits ou fonctionnalités, les développeurs de produits ou d’applications doivent toujours garder en tête leurs objectifs commerciaux. Il est crucial d’avoir un objectif clair pour la nouvelle application. Définissez des indicateurs clés de performance (KPI, Key performance indicators) durant cette phase afin de pouvoir ultérieurement mieux évaluer la réussite de votre processus de développement.

Vous pouvez également discuter avec les principales parties prenantes afin de mieux comprendre leurs attentes et de définir plus précisément vos objectifs. En suivant les bonnes métriques d’application, vous pouvez vous concentrer sur les KPI les plus révélateurs, qui vous indiqueront si votre application est sur la bonne voie.

Phase 2 : Planification du processus de conception

Un écueil fréquent est de vouloir ajouter toutes les fonctionnalités possibles dans son produit ou son application. Il est important, au contraire, de se concentrer sur celles qui doivent absolument être incluses et non sur toutes celles que vous aimeriez inclure. Une bonne planification vous permettra de donner plus facilement forme à votre idée avant de passer à la phase de création.

Une méthode de gestion de projet peut être un outil précieux pour vous organiser et rassembler toutes les composantes de votre projet.

Définissez le cadre de votre projet

Le cadre d’un projet précise les spécifications de votre futur produit. Il inclut les cas d’utilisations spécifiques qui seront couverts et vous permet de mieux cerner les fonctionnalités indispensables qui doivent être développées. Vous pourrez ainsi poser les bases de votre produit minimum viable (MVP, Minimum Viable Product).

Rédigez une feuille de route

Une feuille de route produit vous aidera à définir les composants essentiels de la conception de votre produit et à les regrouper en différents jalons de livraison. Vous obtiendrez ainsi un plan précis des différents composants de votre produit et des moments auxquels chacun devra être terminé.

Les méthodes de gestion de projet Agile et Lean UX peuvent vous aider à décomposer votre travail de conception et de développement en différentes étapes, et à développer votre application par cycles itératifs. Chaque cycle doit inclure des phases de planification, de conception et de développement, de validation et de rétrospective.

Phase 3 : Idéation

La phase d’idéation est le moment où l’équipe produit explore différentes idées créatives pour répondre aux objectifs du projet. C’est là qu’une ligne directrice doit être définie, qui sera suivie à toutes les étapes du processus de développement.

Cartographie du parcours utilisateur

La première étape de la conception de votre application est de déterminer comment le contenu et les fonctionnalités seront proposés aux utilisateurs. Une carte de parcours utilisateur vous permet de visualiser tout le cheminement de votre utilisateur dans votre application. Elle se présente généralement sous la forme d’une série d’étapes dans lesquelles une personne interagit avec un produit.

Voici quelques astuces pour créer votre carte de parcours utilisateur :

  • Mettez à plat le flux et l’ensemble des fonctionnalités. Notez comment l’utilisateur va naviguer dans votre application ainsi que toutes les fonctionnalités essentielles qu’il va utiliser. Plus votre flux sera détaillé, plus il sera facile de concevoir un produit sur cette base.
  • Supprimez toutes les fonctionnalités inutiles. Ne gardez que les fonctionnalités qui sont absolument nécessaires pour vos utilisateurs. Pourquoi ? Car cela vous permettra d’économiser des ressources de développement et vous aidera à lancer votre produit plus rapidement.

Récits utilisateurs

Un récit utilisateur est une description simple de ce qu’un utilisateur souhaite accomplir en utilisant un produit. Lorsque vous concevez un produit, évitez d’ajouter une fonctionnalité sans récit utilisateur qui en justifie l’importance. Voici un modèle de récit utilisateur : 

Phase 4 : Conception et développement

Le succès d’une application dépend de la réaction de l’audience cible. La conception est une étape clé du processus de développement d’une application, car elle ne définit pas seulement le design de votre application, mais aussi et surtout son fonctionnement pour les utilisateurs finaux. Une application qui offre une excellente expérience utilisateur à de meilleures chances de réussite.

Esquisses et maquettes fonctionnelles

Lorsqu’ils créent les écrans d’une application, les designers commencent rarement par des maquettes haute fidélité. La plupart du temps, ils prennent un papier et un crayon pour visualiser la structure de base de chaque page. Ensuite, ils créent des esquisses qui correspondent à la vision du produit, puis l’équipe produit passe à l’étape suivante : le wireframing, ou création de maquettes fonctionnelles. Ces maquettes fonctionnelles sont la version numérique des esquisses, des maquettes basse fidélité qui présentent la structure visuelle de chaque page.

Maquettes fonctionnelles

Les maquettes fonctionnelles définissent la structure, la hiérarchie et les relations entre les différents éléments du produit. Image de Balsamiq.

Conception visuelle

Les quelques premières secondes sont essentielles pour faire une bonne impression à vos utilisateurs. Et le langage visuel de votre produit, qui regroupe la typographie, les couleurs, les formes, les textures, les animations et tous les autres éléments graphiques, est ici primordial. Ce langage doit absolument être cohérent dans l’ensemble de votre produit.

Commencez par définir vos principes de design, ces standards clairs qui aident les membres de l’équipe à prendre des décisions centrées sur l’utilisateur. Prenez ensuite le temps, en équipe, de créer un guide de style. Ce document deviendra la référence unique pour les designers comme pour les développeurs. Il énumère les règles graphiques, telles que les couleurs, la typographie ou les icônes, que vous prévoyez d’utiliser dans votre produit. Créer un guide de style dès le début du processus de conception permet en général d’éviter les incohérences dans le design final.

Prototypes

Lorsque le design de l’app est presque finalisé, l’équipe produit passe à l’étape suivante, le prototypage. Les prototypes permettent de simuler les différentes interactions des utilisateurs avec le produit. La fidélité de vos prototypes doit correspondre à l’avancement de votre réflexion. Dans la plupart des cas, vous commencez par des prototypes basse fidélité créés à partir de maquettes fonctionnelles (les maquettes « cliquables ») et vous passez ensuite à des prototypes haute fidélité qui ont quasiment l’apparence et le fonctionnement d’un produit final.

Prototypage

Prototypage rapide. Créez un prototype et validez-le auprès de vos utilisateurs pour voir comment il fonctionne pour le cas d’utilisation le plus fréquent. Image de Nick Babich.

Développement

C’est lors de cette étape que l’équipe produit définit l’architecture technique et sélectionne la pile technologique. Si vous développez une application sur Shopify, vous pouvez utiliser le langage ou le framework de votre choix, la plateforme les accepte tous.

La plupart des projets de développement nécessitent un travail en back-end comme en front-end.

  • Développement back-end. Il s’agit de la création d’objets côté serveur qui supportent les fonctions d’un produit. Cela peut être par exemple le développement de la structure de base de données, de la logique métier de gestion des données ou de l’API.
  • Développement front-end. Le front-end est l’interface de l’application, la partie avec laquelle les utilisateurs finaux interagissent.

Phase 5 : Test de l’application

La phase de test vous permet de vous assurer que votre produit fonctionne correctement et qu’il est fiable, utilisable et agréable. Les tests peuvent se répartir en deux groupes principaux : les tests fonctionnels et non fonctionnels.

Tests fonctionnels

Le terme « tests fonctionnels » englobe tous les tests qui couvrent les fonctionnalités et capacités de votre application. Ils sont en général effectués par des spécialistes de l’assurance qualité, qui effectuent toute une série de vérifications pour s’assurer que le produit fonctionne comme prévu (c’est-à-dire qu’il est fonctionnel, fiable et utilisable), signalent des bugs et suivent les corrections pour les valider.

Pour optimiser les tests fonctionnels, il est conseillé d’établir un processus d’intégration continue. L’intégration continue permet d’automatiser les tests à chaque changement du code source.

Tests non fonctionnels

Les tests non fonctionnels vérifient les performances ou l’utilisabilité d’un produit. L’idée de base est de vérifier si le produit offre un design d’interactions efficace pour ses utilisateurs. Les tests d’utilisabilité peuvent être effectués de façon formelle, avec un chargé de recherche qui crée une série de tâches, recrute des participants, conduit des sessions de test et les enregistre, etc., ou de façon plus informelle sous forme de guerilla testing.

Phase 6 : Activités post-lancement

Le développement d’une application est un processus itératif, qui ne s’arrête pas une fois l’application lancée. Après le lancement, vous devez obtenir le retour d’expérience des utilisateurs, et consacrer du temps et des ressources à l’amélioration de l’expérience utilisateur (UX). Cela vous aidera également à évaluer le succès à plus long terme de votre application.

Utilisez l’analyse de données pour mieux comprendre les comportements utilisateurs

L’analyse de données peut vous aider à suivre l’engagement et la fidélisation des utilisateurs de votre produit. Vous comprendrez mieux quelles fonctionnalités de votre produit sont les plus appréciées de vos utilisateurs. Vous pourrez ainsi renforcer votre activité à long terme, car vous comprendrez mieux vos utilisateurs et saurez quelles nouvelles fonctionnalités ajouter à votre feuille de route de développement.

Menez des enquêtes contextuelles

Une enquête contextuelle est une étude de terrain dans laquelle un spécialiste UX observe les utilisateurs dans leur environnement naturel et étudie leur utilisation d’un produit dans leurs tâches quotidiennes. L’objectif de ce type d’enquête est de rassembler assez d’observations pour comprendre réellement les utilisateurs et leurs points de vue. En combinant enquêtes contextuelles qualitatives et analyses quantitatives, vous pourrez vous concentrer sur les prochaines étapes les plus importantes pour votre processus de développement d’applications et pour la croissance de votre entreprise.

Créez un processus de développement d’applications efficace pour vous

Vous devez maintenant avoir une bonne compréhension des 6 phases principales du processus de développement d’applications :

  1. Découverte de produit et stratégie
  2. Planification du processus de conception
  3. Idéation
  4. Conception et développement
  5. Test de l’application
  6. Activités post-lancement

Vous pouvez, si vous le souhaitez, décomposer chaque section en fonction de la nature de votre application, des problèmes que vous cherchez à résoudre (ou que vous rencontrez vous-même) et des objectifs que vous voulez atteindre.

Rappelez-vous surtout de ce principe essentiel lorsque vous créez un produit : le design doit être conçu non pour les créateurs du produit, mais pour les utilisateurs finaux, ceux qui vont réellement l’utiliser. Tous les produits qui rencontrent le succès ont ce point en commun : ils proposent les bonnes fonctionnalités et la bonne expérience utilisateur aux bonnes personnes.

Cette règle est facilement transposable au processus de développement d’applications. Définissez votre audience cible, déterminez ses problèmes et mettez tout en œuvre pour créer un produit qui répond à ses besoins !


Which method is right for you?Publié par Maud Leuenberger. Maud est la rédactrice en chef du blog français de Shopify.

Texte original par Nick Babich. Traduction par Solenn Marchand. 

Développez votre entreprise avec le programme Partenaires Shopify

En savoir plus