7 conseils de l’équipe d’évaluation des applications Shopify pour préparer la réussite de votre application

Conseils sur l'évaluation des applications Shopify

L’évaluation est une étape importante lors du développement d’une application pour Shopify. Nous avons récemment diffusé sur la chaîne Twitch Shopify Devs une démonstration de la soumission pour évaluation de deux nouvelles applications (vidéo en anglais). Ivana Mitrovic et Marco Ferraris de l’équipe d’évaluation des applications Shopify y ont donné à notre communauté de développeurs un aperçu du processus.

Cette présentation a été très appréciée des développeurs qui ont ainsi pu comprendre comment les applications étaient évaluées, ce qui était attendu d’eux et comment se préparer. Nous avons donc décidé de partager ces informations ici avec l’ensemble de la communauté des développeurs d’applications.

Dans cet article, nous aborderons en détail les principaux points à retenir de la session sur l’évaluation des applications, notamment :

  • Comment tester votre application avant de la soumettre pour évaluation
  • Comment profiter des possibilités offertes par l’authentification
  • Pourquoi la fiche de l’application est capitale
  • En tenant compte de ces conseils dès le début du développement de votre application, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour l’évaluation et la publication de votre application.

1. La fiche de l’application doit être votre argumentaire de vente

La première impression est primordiale et doit être soignée. La fiche de l’application est l’occasion de présenter votre solution aux marchands qui recherchent des applications répondant à leurs besoins spécifiques. Comme l’explique Ivana Mitrovic, « la fiche de l’application est votre seule occasion de présenter votre argumentaire de vente au marchand. »

Quels sont donc les principaux éléments à prendre en compte pour rédiger cet argumentaire ?

Voici quelques conseils pour vous aider à faire une bonne première impression :

  • Assurez-vous que votre slogan communique clairement la valeur ajoutée de votre application.
  • Évitez les accroches marketing standard et utilisez un langage simple et direct.
  • Choisissez des images cohérentes pour proposer un récit visuel harmonieux. Si vous êtes en manque d’inspiration, parcourez notre banque d’images Burst.
  • Utilisez les éléments facultatifs comme la vidéo promotionnelle.

En ce qui concerne la description principale de l’application, n’oubliez pas que seules les deux premières lignes apparaîtront par défaut : elles doivent donc être particulièrement soignées pour donner envie aux marchands de lire la suite. Vous pouvez, en plus de la description des fonctionnalités de l’application, inclure des cas d’utilisation courants et décrire brièvement comment installer et configurer l’application.

Si c’est possible, demandez à des marchands de relire votre description afin d’avoir un regard neuf sur votre fiche. Ils pourront suggérer des améliorations ou poser des questions auxquelles vous n’aviez pas pensé à répondre. En fait, vous pouvez faire tester votre fiche par des utilisateurs exactement comme vous avez fait tester l’interface de votre application pour y trouver des bugs !

Vous devez également réfléchir à la manière dont votre utilisateur idéal va trouver votre application. Par exemple, les plus grands marchands ont souvent des développeurs en interne qui cherchent des applications pour résoudre des problématiques spécifiques. Si votre application est destinée à ces grandes entreprises, votre contenu pourrait être assez technique, pour attirer ce public pointu.

En tant qu’expert, Marco Ferraris recommande d’utiliser tous les éléments disponibles dans les fiches de l’App Store, même ceux qui sont facultatifs. « Nous ne vous obligeons pas à indiquer les avantages clés de votre application ni à inclure une vidéo promotionnelle. Tous ces éléments sont facultatifs. Mais nous vous encourageons vivement à les utiliser. » Chacun des éléments de la fiche est une chance supplémentaire d’expliquer aux marchands comment votre application peut les aider. Profitez-en au maximum !

2. Testez toujours minutieusement vos applications

Testez soigneusement votre application pour vérifier qu’il ne reste aucun bug ou problème technique, et que chaque action ou flux fonctionne comme prévu. Si vous avez correctement testé votre application et respecté toutes les exigences, l’équipe d’évaluation des applications pourra la publier immédiatement.

« Ce n’est pas à moi de tester votre application », explique Marco Ferraris. « Mon rôle est d’évaluer votre application par rapport à nos exigences, et de la valider ou au contraire d’indiquer les modifications à apporter. »

Si la publication d’une application est retardée, c’est le plus souvent car des cycles d’évaluation supplémentaires sont nécessaires à cause d’erreurs ou de bugs devant être corrigés. En détectant et en corrigeant ces bugs bien avant de soumettre votre application, vous pourrez la lancer plus vite sur le marché et proposer aux marchands un service robuste.

Quelles sont les techniques pour vous assurer que votre application est totalement fonctionnelle et ainsi faciliter son évaluation ?

  • Effectuez des tests bêta avec les marchands dans des environnements de production réels.
  • Testez chaque action de l’application dans différents navigateurs, selon différents plans de test et avec différents paramètres de boutique.
  • Testez l’installation et la réinstallation de votre application.
  • Testez l’accessibilité à l’aide d’outils de tests d’accessibilité automatisés.
  • Si votre application modifie la boutique en ligne, testez-la sur tous les thèmes gratuits.
  • Utilisez l’option de charge de test pour vérifier le fonctionnement de l’API de facturation.

Bien sûr, l’équipe d’évaluation des applications effectuera aussi certains tests elle-même. Pensez donc bien à inclure des comptes de test avec votre demande si votre application se connecte à d’autres services. Par exemple, si votre application nécessite l’accès à un compte de service tiers, vous devez indiquer les informations d’identification d’un compte de test pour ce service.

En effectuant vous-même des vérifications d’assurance qualité et des tests complets, vous pouvez à la fois éviter des retards lors du processus d’évaluation et vous assurer que les marchands ne rencontreront pas de problème lors de l’installation de votre application. Passer du temps sur les tests s’avèrera payant à terme : une application plus fiable aura un meilleur taux d’installation.

Lecture conseillée : Quels éléments prendre en compte avant de soumettre mon application dans l'App Store de Shopify ?

3. L’authentification est précieuse

Lors de l’authentification, votre application peut capturer des données sur la boutique et utiliser ces informations pour remplir certains champs obligatoires, ce qui évite au marchand de le faire manuellement.

Pour authentifier et enregistrer une application, les développeurs doivent spécifier à quelles données d’une boutique l’application souhaite avoir accès, en envoyant une requête pour les niveaux d’accès nécessaires.

Lorsqu’un marchand autorise l’installation, l’application peut lire toute une gamme de propriétés différentes liées à la boutique du marchand. Les attributs associés à ces propriétés peuvent être capturés et utilisés comme variables dans l’application pour configurer les paramètres obligatoires.

Si la configuration de votre application nécessite des informations supplémentaires de la part d’un marchand, vous pouvez remplir automatiquement ces champs obligatoires avec les données auxquelles vous avez eu accès pendant l’authentification. Cela facilite la vie de vos marchands et rend votre application plus facile à utiliser.

Si votre application gère les stocks par exemple, les niveaux d’accès vous permettront de capturer des données liées aux paramètres de produit et de site qu’un marchand a configurés dans l’interface administrateur Shopify. En synchronisant ces données existantes avec votre application, vous faites gagner du temps au marchand qui n’a pas à les entrer manuellement.

Utilisez l’authentification à votre avantage et simplifiez la configuration de l’application en réduisant au minimum le nombre d’actions manuelles nécessaires par défaut.

Lecture conseillée : Comment obtenir des évaluations sur vos applications Shopify.

4. Soignez les visuels sur la fiche de l’application

Application Kit

La fiche de l’application Kit est un excellent exemple de présentation des avantages clés, avec des images homogènes et un message clair (sous l’en-tête principal et la vidéo promotionnelle).

Pour en revenir à la fiche de l’application, il est important de respecter les exigences en matière d’images et de design. Les marchands qui cherchent une application pour résoudre leur problème se décideront plus facilement s’ils voient dans l’App Store de Shopify des captures d’écran de votre application.

Marco Ferraris nous explique plus précisément les attentes pour les captures d’écran. « Nous vous demandons de présenter 3 captures d’écran. Si votre application impacte la vitrine virtuelle, nous voulons voir un exemple de vitrine modifiée. Nous devons aussi voir une capture d’écran de l’interface utilisateur de l’application elle-même. Vous êtes libre de choisir la troisième capture d’écran. »

Voici quelques recommandations pour améliorer l’expérience marchand sur votre fiche d’application grâce à des captures d’écran :

  • Utilisez des captures d’écran sur mobile pour présenter votre application sur de petits écrans.
  • Indiquez des textes alternatifs pour toutes les images, à la fois pour des raisons d’accessibilité et pour améliorer le référencement naturel.
  • Vérifiez que les éléments importants de l’interface utilisateur sont mis en valeur et bien visibles.
  • Évitez d’encombrer vos captures d’écran avec des textes descriptifs.

Les images sont également utilisées à différents endroits de la fiche de l’application, comme la section de l’icône d’application et celle des avantages clés.

Voici quelques conseils supplémentaires relatifs au design général de vos images :

  • N’arrondissez pas les coins de votre icône d’application, Shopify le fera automatiquement.
  • N’utilisez pas de texte dans les images des avantages clés.
  • Évitez d’utiliser un fond blanc pour votre icône d’application.
  • Faites preuve de cohérence. Il doit être évident que l’icône et les images des avantages clés de votre application font référence à la même marque et au même produit.

Lecture conseillée : 4 conseils à suivre lors du développement de votre première application Shopify.

5. Ne négligez pas l’accessibilité

Tout comme l’interface utilisateur de votre application doit être parfaitement adaptée aux marchands qui utilisent une technologie d’assistance, vos ressources d’aide et votre documentation doivent être accessibles. C’est particulièrement important pour les vidéos qui expliquent aux marchands comment utiliser ou configurer votre application.

Comme le souligne Ivana Mitrovic, « c’est super d’avoir plusieurs vidéos, mais si vos vidéos ont des voix off, vous devez aussi avoir une transcription pour être sûr qu’elles soient accessibles à tous. »

De plus, en ajoutant une transcription à vos vidéos didactiques, vous permettez aussi aux non-francophones de comprendre votre contenu plus facilement. Vous pourrez ainsi atteindre des marchands sur de nouveaux marchés étrangers.

Marco Ferraris confirme qu’allier audio et écrit pour votre contenu est avantageux pour votre public : « Avoir la vidéo et le texte, c’est vraiment utile ! »

6. Les webhooks RGPD sont essentiels

Une question qui revient fréquemment chez les développeurs d’applications Shopify est celle de la conformité RGPD. Chaque développeur est responsable de la conformité RGPD des applications qu’il conçoit pour la plateforme Shopify. Pour vous aider, Shopify a créé des points de terminaison spécifiques permettant de maintenir de bonnes pratiques en matière de données.

L’ajout des webhooks RGPD est nécessaire non seulement pour faire approuver une application sur l’App Store de Shopify, mais aussi pour la soumettre. Vous devez tenir compte de cette exigence dès le départ, pour éviter d’avoir à ajouter les webhooks lors des dernières étapes de la création de votre application.

En plus de ces webhooks RGPD obligatoires, vous pouvez également travailler à votre conformité RGPD en réfléchissant aux données personnelles dont votre application a besoin, et, si nécessaire, en rédigeant une politique de confidentialité. Pour plus d’informations sur la conformité RGPD, consultez notre documentation pour les développeurs.

7. Les marchands doivent pouvoir changer de forfait

Lorsque vous concevez votre application, assurez-vous que les marchands peuvent passer d’un forfait à un autre dans l’interface. « Si vous proposez plusieurs forfaits, les marchands doivent pouvoir passer à un forfait supérieur ou inférieur », explique Marco Ferraris. « Ils doivent pouvoir changer librement, quand ils le souhaitent, sans avoir à vous contacter. »

Il y a des exceptions cependant : les forfaits d’entreprise et la tarification à l’usage. Dans tous les autres cas, il doit être possible de changer de forfait directement dans l’application. Cette expérience fluide contribuera aussi à améliorer votre taux de fidélisation et la satisfaction globale des marchands.

Vous pouvez utiliser l’API de facturation pour programmer vos différents forfaits. N’oubliez pas de tester le passage à un forfait supérieur comme à un forfait inférieur afin de vérifier le bon fonctionnement de votre application. Cela inclut aussi de tester l’annulation de la facturation.

Voici quelques conseils supplémentaires pour aider les marchands à gérer la facturation dans votre application :

  • Assurez-vous que les tarifs de votre application correspondent à ceux affichés sur la fiche de l’application.
  • Indiquez clairement quelles fonctionnalités ne seront plus disponibles après le passage à un forfait inférieur.
  • Utilisez des fenêtres modales dans votre interface utilisateur pour mettre en avant les informations importantes lorsqu’un marchand passe à un forfait supérieur.
  • Évitez d’afficher trop de liens ou de documents directement dans l’expérience de facturation.
  • Expliquez clairement comment effectuer chaque action relative à la facturation dans votre application.

Concevez des applications plus solides grâce à ces informations

En suivant ces conseils, vous préparerez non seulement l’évaluation de votre application, mais aussi son lancement sur l’App Store de Shopify.

Vous devez optimiser toutes les interactions du marchand avec votre application, du moment où il voit la fiche de l’application jusqu’à celui où il parcourt l’interface et celui où il passe à un forfait supérieur. Les informations données dans cet article devraient vous aider à améliorer l’expérience globale et ainsi à acquérir de nouveaux clients sur l’App Store de Shopify.

Rejoignez le programme des partenaires de Shopify

Inscrivez-vous gratuitement au programme partenaires de Shopify. Accédez à des outils et ressources pour aider les marchands Shopify à développer leur activité et faites partie d’un écosystème riche en opportunités.

Devenir partenaire Shopify

Which method is right for you?Publié par Maud Leuenberger. Maud est la rédactrice en chef du blog français de Shopify.

Texte original par Liam Griffin. Traduction par Solenn Marchand.

Développez votre entreprise avec le programme Partenaires Shopify

En savoir plus