Blogs Shopify

Vous souhaitez créer une boutique en ligne ?

Du trafic mais pas de ventes ? Voici comment auditer votre boutique en ligne

Du trafic mais pas de ventes_Découvrez pourquoi

De nos jours, il est possible d'attirer continuellement des centaines ou même des milliers de visiteurs par jour sur une boutique en ligne. Sauf que parfois, les conversions et les ventes ne suivent pas.

En supposant que vous générez du trafic qualifié, déterminer pourquoi ces clients potentiels ne convertissent pas ou ne réalisent pas d’achats peut se transformer en vrai casse-tête.

Il y a plusieurs facteurs qui influencent la prise de décision d’achat du cyberconsommateur, de détails aussi mineurs que la couleur de votre bouton « Acheter », aux choix plus importants tels que la façon dont vous choisissez de communiquer votre histoire de marque.

Comme pour tout diagnostic, il faut objectivement évaluer chaque cause potentielle et identifier les problèmes actuels pour pouvoir les résoudre afin d’améliorer votre taux de conversion e-commerce.

Vous devez à ce stade prendre du recul par rapport à votre boutique en ligne que vous avez probablement passé des heures à personnaliser, l’analyser avec un nouveau regard, et vous poser les questions suivantes :

  1. Vos menus principaux de navigation sont-ils faciles à utiliser ?
  2. Pouvez-vous transférer les liens des pages non prioritaires vers la navigation du pied de page de votre site ?
  3. Est-ce que l’identité visuelle de votre marque semble professionnelle ?
  4. Votre page d’accueil comprend-elle un appel à l’action persuasif ?
  5. Le contenu de votre site web s’adresse-t-il à votre audience cible ?
  6. Le contenu de votre site s’affiche-t-il aussi bien sur mobile ?
  7. Votre site e-commerce inspire-t-il confiance ?
  8. Les visiteurs ajoutent-ils des produits à leur panier ?
  9. Les visiteurs abandonnent-ils leur panier d’achat ?
  10. Est-ce que les prix ou les options de paiement créent un obstacle lors du passage à la caisse ?
  11. Reciblez-vous les anciens visiteurs de votre site e-commerce ?
  12. Quels sont les comportements en matière de clics, de défilement et de recherche des visiteurs sur votre site e-commerce ?
  13. Y aurait-il d’autres facteurs qui vous empêchent de conclure des ventes ?

Parcourez votre boutique en ligne comme un nouveau visiteur

Votre site web ne constituera certainement pas la première interaction de shopping en ligne pour les clients potentiels.

Tout comme l’on s’attend à trouver dans un magasin physique des cabines d’essayage situées à l’arrière de l’espace, il existe certaines conventions que les internautes se sont habitués à retrouver sur un site e-commerce. Bien que certaines de ces conventions puissent sembler évidentes, leur absence peut se traduire par un taux de conversion plus faible.

1. Vos menus principaux de navigation sont-ils faciles à utiliser ?

Dans la plupart des cas, les utilisateurs passent de la page d’accueil, à la page de produit, jusqu’au panier d’achat en utilisant les menus de navigation, en particulier le menu de navigation supérieur, et celui du bas de page de votre site e-commerce.

Les menus de navigation minimalistes situés dans l’en-tête comprennent souvent un bouton « Acheter » ou « Boutique », qui redirige soit vers une page de collection mettant en avant tous les produits d’une marque, soit vers un menu déroulant qui affiche plusieurs catégories de produits, par exemple sweatshirts, tee-shirts, shorts, etc. C'est le cas dans la boutique de bijoux Safran Collection :

Parfois, les onglets du menu de navigation situé dans l’en-tête de la page font directement référence aux catégories de produits et permettent d’ouvrir un menu déroulant qui détaille les sous-catégories pour faciliter le shopping. C'est le cas dans la boutique Oh My Cream. En survolant l’onglet « Cheveux » du menu de navigation supérieur, un menu déroulant sophistiqué apparait, avec trois sous-onglets : Catégories, Préoccupations, et Types de produits.

En fonction de votre activité e-commerce, vous pouvez également inclure des liens vers d’autres pages que les visiteurs pourraient vouloir visiter avant de réaliser un achat, notamment :

  • Page À Propos, pour les clients qui souhaitent en apprendre davantage sur votre activité ou l’histoire de création de votre entreprise.
  • Page Contactez-nous, pour que les clients ayant des questions ou des préoccupations puissent vous contacter.
  • Page FAQ, pour répondre aux questions les plus fréquentes des clients au sujet de vos produits.
  • Page Expédition, pour que les clients sachent combien ils devront payer en plus du prix de vente pour l’expédition de leur commande.
  • Guide de tailles, pour aider les consommateurs à commander en toute confiance la bonne taille et réduire les retours de produits.

La boutique Tiny & Moi inclut dans le menu supérieur de navigation un onglet « GUIDE DE TAILLES ».

2. Pouvez-vous transférer les liens des pages non prioritaires vers la navigation du pied de page de votre site ?

Même s’ils se trouvent dissimulés tout en bas, les liens de navigation du pied de page sont souvent consultés par les visiteurs qui souhaitent en savoir davantage sur une entreprise.

Les menus de navigation du pied de page constituent une autre bonne pratique à mettre en œuvre pour augmenter le taux de conversion e-commerce. Les liens qui s’y trouvent sont généralement différents de ceux de l’en-tête. Les liens vers des pages informationnelles secondaires relatives à la politique de retour et d’échange, aux avis clients, à la politique de confidentialité, et aux conditions générales d’utilisation, doivent généralement être inclus dans le pied de page de votre site e-commerce, et non l’en-tête.

La marque de cosmétiques Oh My Cream insère toutes ses pages secondaires dans le pied de page :

Assurez-vous que les liens de l’en-tête et ceux du pied de page fonctionnent correctement, et testez-les pour vous assurer qu’ils redirigent vers les bonnes pages. Un lien brisé ou mal inséré peut facilement être corrigé, faute de quoi il risquerait de faire baisser le taux de conversion e-commerce.

Affinez votre page d’accueil

Votre page d’accueil est l’équivalent de la vitrine d’affichage d’un magasin physique. Elle doit non seulement présenter votre marque sous son meilleur jour, mais également encourager les clients à explorer votre boutique en ligne et à commencer à réaliser des achats.

Tandis que le thème Shopify que vous choisissez façonne grandement l’apparence de votre boutique en ligne, il y a de nombreux autres facteurs qu’il faut également considérer.

3. Est-ce que l’identité visuelle de votre marque semble professionnelle ?

Tous les projecteurs sont pointés vers votre marque sur la page d’accueil — tous vos choix, de la police de caractères à la palette de couleurs, sont censés aider les visiteurs à comprendre ce que représente votre entreprise et s’ils devraient devenir vos clients. Considérez les questions suivantes :

  • Avez-vous un logo professionnel ?
  • Avez-vous construit une forte identité visuelle de marque avec des couleurs et des polices de caractères cohérentes ?
  • Vos images sont-elles professionnelles et claires ? Évitez-vous les images floues ou pixelisées ?
  • Votre texte est-il facile à lire, et plus important encore, facile à parcourir ?

Heureusement, vous pouvez rassembler les bons éléments visuels de votre identité de marque sans rencontrer de difficultés majeures. Même si vous avez déjà un logo, vous pouvez créer un guide visuel qui pourra être appliqué au reste de votre site e-commerce.

Il vous suffit essentiellement de choisir une palette de couleurs complémentaires à celles de votre logo, et en cas de doute, de l’utiliser pour personnaliser le thème de votre boutique Shopify dans le but de créer une identité de marque cohérente qui inspire confiance à vos clients potentiels.

Hatchful, le créateur de logo de Shopify, vous fournit bien plus qu’un logo – il vous permet d’accéder à une palette de couleurs et des idées d’icônes que vous pouvez utiliser pour personnaliser votre boutique en ligne.

La même approche peut s’appliquer à votre photographie de produits. Vos visiteurs utiliseront vos photos pour évaluer en ligne la qualité de vos produits, qu’ils ne pourront pas examiner en personne. Il convient donc d’investir dans votre photographie de produits.

Pour la photographie de style de vie, vous pouvez prendre des clichés inspirants vous-même, ou utiliser des images professionnelles, libres de droits, et gratuites disponibles sur la banque d’images Burst. Puisque la plupart des images publiées sur Burst ont été choisies précisément pour l’e-commerce, vous trouverez à coup sûr des visuels qui peuvent refléter votre marque.

Les photos libres de droits de Burst sont triées par collection en fonction des différents marchés et niches e-commerce.

Si vous souhaitez prendre vous-même des photos de produits professionnelles avec un petit budget, les logiciels et les outils mentionnés dans ces ressources vous seront d’une grande aide :

Si votre site web n’est pas illustré par des photographies professionnelles et épurées, les visiteurs risquent de ne pas aller au bout du processus d’achat.

4. Votre page d’accueil comprend-elle un appel à l’action persuasif ?

Tout comme c’est le cas dans le menu de navigation, les bons appels à l’action sur la page d’accueil peuvent contribuer à guider les visiteurs et à les orienter vers la page de paiement pour finaliser la commande. Un appel à l’action est une incitation puissante soutenue par un bouton cliquable visant à encourager une prise d’action de la part d’un visiteur.

Les sites e-commerce présentent généralement leur appel à l’action principal dans la bannière de la page d’accueil. Cette bannière principale capte généralement l’attention des visiteurs en premier. Elle est utilisée pour promouvoir les meilleures ventes ou les collections les plus vendues.

La boutique LUNETIST affiche une image de bannière bien travaillée avec un bouton d’appel à l’action clairement visible :

Si votre page d’accueil ne comporte pas une image de bannière imposante, ou si cette image affiche trop de messages similaires, les clients risquent d’être déroutés et de quitter votre site.

Si vous avez un message secondaire à promouvoir, comme une annonce d’expédition gratuite ou de remise sur certains produits, la meilleure façon de le mettre en avant consiste à utiliser une barre d’annonce. Il s’agit essentiellement d’une barre qui s’affiche tout en haut de votre site e-commerce avec le message secondaire en petits caractères, de façon à ne pas rivaliser avec votre bannière principale.

L’intégration de promotions spéciales dans votre page d’accueil à travers une barre d’annonce peut contribuer à faire ressortir un appel à l’action secondaire, par exemple une offre s’adressant aux consommateurs soucieux de leur budget.

La boutique Oh My Cream affiche une barre d’en-tête qui annonce une livraison offerte à partir de 60 euros d'achat et des échantillons offerts.

La boutique Le Petit Lunetier affiche une barre d’en-tête qui annonce les soldes du Black Friday.

5. Le contenu de votre site s’adresse-t-il à votre audience cible ?

Le contenu est un autre composant important de toute page d’accueil optimisée, puisqu’il devra convaincre les visiteurs d’acheter vos produits et les guider tout au long du processus.

Ce contenu doit être persuasif et toucher directement à l’essentiel. Les phrases inutilement longues ou les gros paragraphes peuvent détourner l’attention des visiteurs de ce que vous essayez de leur vendre. La plupart des grands sites e-commerce ont tendance à utiliser un contenu très concis sur leur page d’accueil.

Même lorsqu’il s’agit de raconter l’histoire de la marque, Yema s'assure de présenter un contenu concis sur sa page d’accueil qui ne sature pas inutilement l’esprit des visiteurs, avec un lien pour en apprendre davantage :

page accueil histoire marque

Version raccourcie de la page d'histoire de marque affichée sur la page d'accueil de Yema

L’une des erreurs de copywriting les plus courantes consiste à ne pas avoir d’audience cible à l’esprit lors de la rédaction. Lorsque votre client cible atterrit sur votre page d’accueil, il doit pouvoir se dire « Ce site est fait pour moi ».

Si votre page d’accueil tente de parler à tout le monde, elle ne résonnera avec personne.

En outre, la vente en ligne repose sur un climat de confiance, et une simple erreur de frappe flagrante sur la page d’accueil d’un site e-commerce risque de nuire considérablement à votre professionnalisme. Même si vous avez relu le contenu de votre propre site e-commerce, il est judicieux de demander à un collègue de le relire ou même d’engager un rédacteur ou un relecteur pour optimiser votre contenu.

6. Le contenu de votre site s’affiche-t-il aussi bien sur mobile ?

La détection de problèmes sur votre propre site e-commerce peut se révéler délicate si vous n’utilisez pas un écran de la même taille que celui de l’appareil de vos visiteurs. La majorité du trafic que reçoivent les sites e-commerce provient aujourd’hui des appareils mobiles, où votre site web peut complètement changer d’apparence par rapport à l’affichage classique sur ordinateur.

Chargez votre page d’accueil sur votre smartphone, et sur tout autre appareil auquel vous avez accès, pour vous assurer que l’affichage de votre site est compatible avec plusieurs tailles d’écran.

Vous pouvez également utiliser la fonction « Inspecter » de votre navigateur pour voir comment il s’afficherait sur différents appareils :

options inspecter navigateur

Cliquez avec le bouton droit sur la page d’accueil de votre boutique et choisissez « Inspecter » pour voir le code de la page. Dans cette interface, vous pouvez basculer entre différentes vues. Dans certains navigateurs, vous devrez activer les outils pour développeurs pour accéder au code.

7. Votre site e-commerce inspire-t-il confiance ?

Il peut être difficile d’être crédible aux yeux des visiteurs quand vous n’avez pas encore réalisé un volume important de ventes. La mise en confiance est néanmoins une étape indispensable pour convertir les visiteurs en clients. Puisque les visiteurs ne peuvent pas vous rencontrer en personne, vous devez vous assurer que votre site web soit accueillant et qu’il mette en confiance chaque visiteur.

Il existe plusieurs façons d’arriver à cette fin :

A. Discutez avec les clients à travers le chat en direct

Même si vous n’avez pas de présence physique dans votre boutique en ligne, vous pouvez tout de même vous présenter et former un lien avec chaque visiteur à travers le live chat. Vous pouvez ajouter une fonctionnalité de chat en direct à votre boutique en ligne en utilisant des applications comme Shopify Chat et Tidio, ou à travers Facebook Messenger.

chat conversion

L’équipe de la marque de montres mythiques françaises, Yema, répond en moins de 5 minutes aux questions sur son application de live chat.

Le chat en direct peut vous permettre de souhaiter la bienvenue aux visiteurs pendant qu’ils se trouvent encore dans votre boutique en ligne, et de répondre aux questions qu’ils pourraient avoir au sujet de vos produits. Certaines applications de chat en direct peuvent même être programmées avec des réponses et des messages automatisés. Cela vous permettrait de souhaiter la bienvenue aux visiteurs même en dehors des heures de travail, et de répondre à leurs questions 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

B. Utilisez les réseaux sociaux pour construire des relations

Les comptes de réseaux sociaux constituent un composant clé de la présence en ligne d’une marque. Si vos visiteurs ne vous ont pas découverts sur Instagram ou Facebook, il est probable qu’ils consultent les profils sociaux de votre marque à un moment donné de leur processus de prise de décision.

Bien qu’il ne soit pas nécessaire d’être présent sur chaque plateforme sociale qui existe, vous devriez établir une présence sur celles que vos clients utilisent. Cela vous demandera de régulièrement mettre à jour vos profils avec du contenu pour montrer que votre entreprise est bel et bien active, et d’interagir avec les clients dans les commentaires ou même à travers des messages directs.

compte instagram

Le compte Instagram de la boutique Mieux Que Des Fleurs compte des milliers d’abonnés très engagés et des centaines de publications

Si vous avez un compte Instagram florissant, par exemple, vous devriez envisager d’intégrer une galerie Instagram dans votre site afin d’incorporer votre présence sur les réseaux sociaux à votre boutique en ligne.

C. Obtenez et mettez en avant du contenu généré par les utilisateurs

Si vous n’avez pas encore de photos ou d’avis clients à intégrer dans votre boutique en ligne ou vos supports marketing, envisagez d’offrir vos produits à des influenceurs, des membres de votre famille ou des amis pour en obtenir. Vous pouvez également organiser un concours ou un tirage au sort dans le cadre duquel la participation requiert la création de contenu que vous pouvez partager.

Ces images que vous obtiendrez pourraient être utilisées (à condition d’avoir l’autorisation de l’auteur) dans des publicités payantes, sur votre site e-commerce, ou sur vos profils de réseaux sociaux, ce qui en fait des actifs précieux pour mettre en confiance les consommateurs.

D. Rédigez votre histoire et partagez-la avec les clients

Les gens aiment acheter auprès d’autres personnes. C’est un avantage que vous possédez sur les grandes surfaces. Si l’aspect humain manque à votre marque, envisagez d’incorporer votre histoire ou votre mission dans votre page d’accueil ou votre page À Propos pour former un lien avec les nouveaux visiteurs et les encourager à vous donner une chance.

Analysez vos données analytiques pour savoir où vous perdez des clients

Une fois que vous vous serez assuré que votre site web respecte les bonnes pratiques que la plupart des cyberconsommateurs s’attendent à retrouver au moment d’évaluer une marque en ligne, il sera temps d’examiner de plus près les données de votre site web.

Chaque boutique en ligne présente ses propres spécificités. C’est donc l’examen des données analytiques de votre site e-commerce qui pourra révéler les aspects qui posent problème à vos visiteurs en particulier. Ces données peuvent être consultées dans le tableau de bord Shopify ou dans Google Analytics.

tableau de bord Shopify

L'interface administrateur de Shopify affiche des indicateurs importants, comme le taux de conversion de votre boutique en ligne.

Le pourcentage de visiteurs qui complètent l’étape de paiement sur votre boutique en ligne représente votre taux de conversion. Bien que votre taux de conversion soit particulièrement important, il est judicieux de diviser le processus d’achat en étapes clés pour identifier les points de fuite, de la première visite, au passage à la caisse. Certaines de ces étapes pourraient par exemple être : « Page de produit », « Ajout au panier », « Page de paiement », etc.

8. Les visiteurs ajoutent-ils des produits à leur panier ?

En examinant le pourcentage de visiteurs qui ajoutent des produits à leur panier, vous serez en mesure de déterminer les changements que vous devrez peut-être apporter à votre boutique en ligne. Consultez le taux de conversion de votre boutique en ligne dans votre tableau de bord analytique Shopify pour savoir combien de visiteurs ajoutent des produits à leur panier.

S’il n’y a pas suffisamment de visiteurs qui ajoutent des produits à leur panier, vous pouvez envisager de procéder comme suit :

  • Fournir des photos variées supplémentaires à parcourir
  • Augmenter la taille ou changer la couleur de votre bouton d’ajout au panier
  • Vous assurer que le bouton d’ajout au panier est facile à trouver à la fois sur les versions d’ordinateur et mobile de votre site
  • Retirer le contenu inutile ou exagérément long qui pousse le bouton d’ajout au panier en bas de la page
  • Utiliser les listes à puces, la mise en gras des caractères, et d’autres options de formatage pour que votre page de produit soit facile à parcourir
  • Appliquer ces bonnes pratiques à votre page de produit

bouton achat

Notez comment le bouton d'achat sur la page de produit de Charlie Paris est bien mis en évidence.

9. Les visiteurs abandonnent-ils leur panier d’achat ?

L’abandon de panier d’achat est une pratique qui nuit considérablement au taux de conversion. Vous pouvez déterminer si votre boutique enregistre des paniers abandonnés dans la section Paniers abandonnés de votre interface administrateur Shopify.

Heureusement, il existe plusieurs moyens de réduire l’incidence de l’abandon de panier en faisant revenir les visiteurs perdus sur votre boutique en ligne afin qu’ils complètent leur achat :

Voici quelques-uns des moyens les plus efficaces de réduire le taux d’abandon des paniers d’achat :

  • Personnalisez votre e-mail de relance de panier abandonné directement sur Shopify ou à travers une plateforme de marketing par e-mail.
  • Envisagez d’ajouter un code de réduction aux e-mails de relance de panier abandonné pour récupérer des ventes et augmenter le taux de conversion.
  • Envoyez plusieurs e-mails de relance de panier abandonné dans une séquence automatisée, pour augmenter la probabilité de persuader ces visiteurs de finaliser leurs achats.
  • Envisagez de supprimer la page de confirmation du panier d’achat et de proposer un panier flottant qui permettrait aux clients qui cliquent dessus de passer immédiatement à la caisse après qu’ils aient ajouté leurs produits.
  • Ajoutez un bouton de passage à la caisse dynamique à votre page de produit pour laisser les clients sauter la page de paiement s’ils sont prêts à réaliser leur achat.

10. Est-ce que les prix ou les options de paiement créent un obstacle lors du passage à la caisse ?

Si votre taux de conversion est élevé de la page de produit au passage à la caisse, mais que vous perdez des prospects au moment où ces derniers doivent payer et réaliser la dernière action du parcours d’achat, vous pourriez procéder comme suit :

  • Réévaluer certains de vos prix de vente et frais d’expédition afin de les rendre plus attrayants pour les prospects.
  • Établir un montant minimum de commande qui donne droit à une expédition gratuite pour encourager les prospects à acheter plus.
  • Fournir plus d’options pour les tarifs d’expédition, de l’expédition standard abordable à l’expédition express plus couteuse.
  • Fournir aux clients plus d’options pour payer, y compris des options de paiement mobile comme PayPal, Apple Pay, ou Google Pay.
  • Proposer aux nouveaux clients un code de réduction pour le premier achat grâce à une application de popups comme Privy qui permet aux visiteurs d’appliquer le code au moment de payer.

Plus le processus de paiement est simple, plus il est probable que vous augmentiez votre taux de conversion. Si les clients arrivent à cette étape finale de leur parcours d’achat, il vous incombe d’éliminer toute friction de l’expérience de paiement.

11. Reciblez-vous les anciens visiteurs de votre site e-commerce ?

Il est important de garder à l’esprit qu’il y aura de nombreux visiteurs qui ne seront pas prêts à acheter dans votre boutique dès leur première visite. En fonction de votre offre de produits et de vos prix de vente, les nouveaux visiteurs pourraient avoir besoin de revenir à plusieurs reprises sur votre boutique, ou nécessiter plus de temps pour réfléchir avant de prendre leur décision d’achat.

Le reciblage ou remarketing vous permet de recibler les anciens visiteurs en fonction de leur comportement et de leurs actions sur votre site e-commerce, comme l’abandon de leur panier ou la consultation d’une page de produit bien précise. Il s’agit d’une stratégie efficace pour faire en sorte que votre marque reste dans l’esprit des visiteurs qui ne sont pas encore prêts à acheter.

Le reciblage se déploie généralement grâce au marketing par e-mail (par exemple, l’envoi par e-mail d’un code de réduction aux clients ayant abandonné leur panier) ou à la publicité payante en ligne.

Bien qu’elle nécessite une certaine configuration, la technique publicitaire du reciblage en ligne est très puissante puisqu’elle permet d’afficher de façon dynamique aux anciens visiteurs des publicités qui mettent en avant les mêmes produits qu’ils ont consultés sur votre site e-commerce. Si vous souhaitez apprendre à créer des campagnes de reciblage vous-même, les publicités Facebook constituent l’une des façons les plus utilisées de recibler les visiteurs.

12. Quels sont les comportements en matière de clics, de défilement et de recherche des visiteurs sur votre site e-commerce ?

Si vous ne parvenez pas à immédiatement identifier là où les visiteurs ne cernent pas totalement votre marque ou votre produit, envisagez de regarder quelques sessions enregistrées de visiteurs réels. Hotjar et Lucky Orange sont deux applications qui créent des enregistrements de sessions d’utilisateurs sur votre site web, que vous pouvez regarder en tant que vidéos.

hotjar ux

Hotjar vous permet de visionner des vidéos d'utilisateurs réels qui naviguent dans votre boutique en ligne

Voir quelqu’un peiner pour trouver ce qu’il recherche ou incapable de naviguer sur votre site e-commerce est une leçon d’humilité sur l’expérience utilisateur. Hotjar crée également des « cartes thermiques » qui vous indiquent là où la plupart des clients cliquent ou quittent votre site e-commerce, vous permettant de cartographier leur parcours vers le passage à la caisse de façon à pouvoir l’optimiser.

Pour comprendre où vos utilisateurs risquent de se perdre et ce qui manque à votre menu de navigation principal, il serait judicieux d’activer la fonction de recherche sur votre site e-commerce. Une fois que vous aurez une barre de recherche sur votre page d’accueil, vous serez en mesure de consulter le rapport Shopify sur les recherches les plus fréquentes dans votre boutique en ligne. Ce rapport vous donnera un aperçu de la façon dont vos visiteurs réfléchissent et vous indiquera ce qu’ils ont du mal à trouver sur votre site e-commerce.

recherches conversion

Le rapport sur les recherches les plus fréquentes dans votre boutique en ligne peut vous indiquer ce que vos visiteurs recherchent.

L’ajout de termes de recherche populaires à votre menu de navigation principal peut faciliter la navigation dans votre boutique et améliorer votre taux de conversion.

Y aurait-il d’autres facteurs qui vous empêchent de conclure des ventes ?

Tandis que l’analyse des données de votre site e-commerce peut rapidement révéler les points de fuite par où des ventes potentielles sont perdues, le suivi des bonnes pratiques utilisées par la plupart des marques e-commerce peut contribuer à élever d’un cran l’expérience globale vécue dans votre boutique en ligne. Si vous croyez fort en votre idée d’entreprise, ces petits ajustements seront souvent tout ce dont vous aurez besoin pour commencer à réaliser vos premières ventes.

Toutefois, si vous continuez de générer du trafic mais que les ventes ne suivent pas, considérez les questions suivantes :

  • Vendez-vous les bons produits à la bonne audience ?
  • Avez-vous tenté de vous spécialiser dans une niche ?
  • Générez-vous du trafic qualifié ?
  • Collectez-vous les e-mails des visiteurs pour les convertir en clients au fil du temps ?
  • Avez-vous obtenu des retours de la part d’autres collègues (ou de la communauté Shopify) ?

Gardez à l’esprit que votre boutique en ligne devra continuellement être optimisée. En examinant régulièrement vos indicateurs de performance, vous saurez quels ajustements apporter pour améliorer la rentabilité de votre site e-commerce.


Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


Which method is right for you?Article publié par Aleks Ignjatovic

Aleks est la rédactrice en chef du blog de Shopify en français. Elle est responsable du marketing de contenu et de la localisation pour les marchés francophones chez Shopify.

Vous souhaitez contribuer au blog de Shopify en français ? Lisez nos conseils !