Blogs Shopify

Vous souhaitez créer une boutique en ligne ?

Marketing des réseaux sociaux : comment créer une stratégie à votre image

strategie marketing reseaux sociaux

Bien déployé, le marketing des réseaux sociaux peut vous permettre de construire des audiences engagées sur les plateformes où vos abonnés potentiels sont déjà actifs, de créer de multiples sources de trafic qui attirent continuellement de nouveaux clients, et de développer votre entreprise à travers la puissance des réseaux en ligne.

Toutefois, s’il est mal mis en œuvre, le marketing des réseaux sociaux risque de se convertir en une obligation fastidieuse et chronophage qui se traduit par une présence inefficace dont vos clients cibles ignorent l’existence ou à laquelle ils ne font pas attention. 

La clé du succès réside dans la création d’une stratégie marketing des réseaux sociaux qui se focalise sur vos actions, combinée à un processus qui vous facilite la mise en œuvre sans détourner votre attention de la gestion de votre entreprise.

Il est souvent difficile de démarrer de zéro, étant donné la multitude de plateformes sociales où il est possible d’établir une présence et l’investissement de ressources que nécessite chacune d’entre elles.

C’est pourquoi nous avons créé ce guide, qui vous détaille les étapes pour établir votre propre stratégie marketing sur les réseaux sociaux, ainsi que les conseils et les outils dont vous aurez besoin.

Comment créer une stratégie marketing des réseaux sociaux

creer strategie marketing reseaux sociaux

Avant de publier quoi que ce soit, il est préférable de définir des objectifs et d’identifier la meilleure façon d’atteindre ces résultats.

Votre boutique en ligne doit être au centre de votre stratégie de marketing social, qui à son tour doit associer chacune de vos actions sur les réseaux sociaux à un objectif connexe.

Le marketing des réseaux sociaux peut servir toutes sortes d’objectifs pour votre entreprise, y compris les suivants :

  • Générer du trafic et des ventes sur votre boutique en ligne, 
  • Augmenter la notoriété de votre marque,
  • Construire une audience engagée,
  • Entrer en contact avec vos clients et vos prospects, 
  • Fournir une assistance,
  • Et bien plus encore !

Le marketing des réseaux sociaux implique une multitude de canaux à intégrer, chacun présentant des forces, des faiblesses, et des opportunités uniques à considérer.

Les piliers de votre stratégie marketing des réseaux sociaux

Pour vos premiers pas dans le marketing des réseaux sociaux, voici cinq piliers essentiels à considérer lorsque vous vous apprêtez à créer votre stratégie :

  1. Objectifs : définissez des objectifs de vos actions et la façon dont vous allez mesurer l’efficacité de vos efforts.
  2. Audiences cibles : étudiez vos clients cibles et créez-leur un profil.
  3. Mix de contenu : créez un calendrier de contenu social basé sur des modèles de contenu récurrents.
  4. Canaux : choisissez les meilleures plateformes sociales disponibles auxquelles vous souhaitez consacrer votre temps et vos ressources, et déterminez à quelles fins vous allez les utiliser.
  5. Processus : configurez l’infrastructure et les outils qui vous permettront de mettre en œuvre efficacement votre stratégie.
Ces piliers servent à poser les jalons du succès de votre entreprise sur les réseaux sociaux. Après avoir étudié ce guide, vous devriez avoir une meilleure compréhension de l’interdépendance de toutes ces considérations et de la façon dont celles-ci peuvent contribuer mutuellement à une meilleure prise de décisions et à la personnalisation de votre stratégie social média au fil du temps.

    Fixer des objectifs pour votre plan de marketing des réseaux sociaux

    marketing reseaux sociaux

    Toutes vos publications sociales doivent se rapporter à l’un des objectifs de votre entreprise. Pour commencer, définissez ces objectifs et les indicateurs de performance que vous allez utiliser pour évaluer vos actions. Le marketing des réseaux sociaux requiert une approche expérimentale, et il vous sera difficile d’améliorer un quelconque aspect de votre marketing social sans avoir défini au préalable les bons indicateurs de performance à suivre. Vous pouvez même utiliser ces indicateurs (qui varieront en fonction de la plateforme) pour définir des objectifs mesurables pour votre présence sociale, afin de rester motivé et sur la bonne voie. 

    Voici quelques-uns des objectifs que vous pourriez envisager d’intégrer dès maintenant ou ultérieurement à votre stratégie marketing des réseaux sociaux:

    • Accroître la notoriété de votre marque : atteignez plus de consommateurs pour maximiser la probabilité que votre marque soit vue par vos clients cibles. Pour évaluer la performance de vos efforts par rapport à cet objectif, vous pouvez utiliser certains indicateurs tels que les impressions ou la portée, les likes (mentions J’aime), les partages, les autres mentions, ou tout autre indicateur similaire qui signale qu’un utilisateur actif a interagi avec votre publication ou l’a consultée.
    • Créer la demande pour vos produits : suscitez l’intérêt des internautes pour vos produits à travers un contenu inspirant ou didactique, et évaluez la performance de vos efforts par rapport à cet objectif avec des indicateurs tels que les clics vers votre boutique en ligne, l’ajout de produits au panier d’achat, ou les commentaires et messages laissés par des clients potentiels. 
    • Acquérir des prospects : convertissez les membres de votre audience en abonnés par e-mail, et convertissez gratuitement ces abonnés par e-mail en clients à travers des actions promotionnelles sur les réseaux sociaux, ou en utilisant des campagnes publicitaires de remarketing.
    • Générer des ventes : il s’agit des ventes issues de votre stratégie marketing des réseaux sociaux. Le nombre et le montant des commandes passées sont des indicateurs de performance associés à cet objectif.
    • Générer du trafic hors-ligne : si vous êtes un marchand propriétaire d’un établissement physique ou que vous organisez des événements, l’un de vos objectifs pourrait être d’amener les utilisateurs à se rendre à un point de vente ou un emplacement physique déterminé.
    • Réseauter et former des partenariats : interagissez avec des influenceurs ou des marques complémentaires à la vôtre pour déployer des actions de marketing d’influence ou de co-marketing.
    • Construire une audience fidèle : construisez une audience engagée qui s’intéresse réellement à ce que vous avez à dire ; et évitez d’augmenter la taille de votre audience sociale en achetant des abonnés. Vous devez construire une communauté authentique composée de membres passionnés par vos produits, qui seront ravis de promouvoir votre contenu et vos offres auprès de leur entourage. Les indicateurs de performance associés à cet objectif peuvent inclure la diminution ou l’augmentation du nombre de followers au cours d’une période déterminée et le taux d’engagement (qui se calcule en divisant le Nombre Total d’Interactions par le Nombre d’Abonnés).
    • Établir une preuve sociale : recueillez du contenu généré par vos clients ou les influenceurs, ou des témoignages positifs qui présentent votre marque sous son meilleur jour et que vous pourriez éventuellement utiliser dans le cadre d’autres actions marketing.
    • Fournir un service client : la présence sur les réseaux sociaux génère des questions, réclamations et demandes de la part des clients. L’un de vos objectifs sera donc de fournir de l’assistance à vos clients ou de transférer les requêtes de ces derniers sur un autre canal de votre choix pour y donner suite. Le temps de réponse aux messages directs est un indicateur de performance associé à cet objectif (ex. : sur Facebook, cet indicateur peut être affiché comme un badge sur votre page d’entreprise).
    • Devenir leader d’opinion dans votre marché cible : les réseaux sociaux vous donnent une voix que vous pouvez utiliser non seulement pour prendre part aux conversations, mais également pour présenter des points de vue novateurs et renforcer la crédibilité de vos produits et services.

    Chacune de vos décisions doit être orientée vers l’un de ces objectifs, et toutes les idées et nouvelles tactiques que vous prévoyez de tester doivent être évaluées en fonction de leur potentiel à atteindre ces objectifs. Certaines actions prendront la forme d’investissements à long terme, tandis que d’autres seront axées sur des résultats plus immédiats.

    Gardez ces objectifs à l’esprit lorsque nous aborderons l’étape suivante : identifier les audiences que vous allez cibler.

    Identifier vos audiences cibles

    audiences reseaux sociaux

    Le marketing, déployé sur les réseaux sociaux ou au-delà, débute par la compréhension de votre client cible. Bien qu’il faille du temps pour définir et cerner votre audience cible de façon exhaustive, il existe des étapes à votre portée qui vous permettront de démarrer plus rapidement.

    Consacrez du temps à l’étude de votre audience, en recherchant des données démographiques et psychographiques ou des schémas qui se répètent dans le but de pouvoir définir des profils détaillés de vos clients potentiels. En plus d'éclairer votre stratégie initiale, cet exercice vous permettra également de développer un ton et une voix de marque qui résonnent avec vos acheteurs potentiels.

    Si votre entreprise sert par défaut une audience de niche déterminée (par exemple, les propriétaires de chats), la tâche sera plus accessible puisque vous n’aurez pas à convaincre une audience vague comme doivent le faire les compagnies aériennes. Vous devriez explorer les endroits où vos clients cibles sont actifs, comme les forums ou les sections de commentaires des blogs, pour comprendre ce qui les intéresse.

    Facebook, en tant que réseau social massif disposant de 2,6 milliards d'utilisateurs actifs, constitue un excellent terrain de jeu pour étudier votre audience. Consultez les pages de vos concurrents, et cliquez sur les profils de certains de leurs abonnés les plus engagés pour mieux cerner leur identité et leurs centres d’intérêt.

    Une fois que vous aurez avancé dans vos recherches, rassemblez vos données pour créer un profil de client cible qualifié qui identifie le consommateur le plus susceptible d’acheter vos produits. Bien qu’il ne soit pas indispensable de compléter directement tous les détails de votre profil cible, il est important d’en former une image suffisamment représentative pour guider les actions de votre entreprise.

    Voici certaines des données les plus importantes à rassembler :

    • Localisation : où vivent vos clients cibles ? Le simple fait de connaître leur pays de résidence peut vous être utile. Si vous gérez cependant une entreprise locale ou que vous souhaitez uniquement desservir une zone déterminée, vous devriez délimiter vos périmètres d’activité.
    • Âge : quelle est la tranche d'âge de vos clients cibles ? Soyez intentionnellement vague dans votre estimation, sauf si votre activité sert des consommateurs qui se trouvent à une étape clé de leur vie.
    • Sexe : en fonction de votre activité, ce critère pourrait être plus ou moins pertinent.
    • Centres d’intérêt : quels sont les centres d’intérêt, passe-temps, et passions de vos clients cibles ? Ces données sont utiles pour le ciblage de l’audience et les idées de contenu (ex. : cuisine, danse hip-hop, yoga).
    • Carrière et secteur : dans quel secteur travaillent vos clients cibles et quels postes ont-ils occupés ? Encore une fois, ces données pourraient être plus ou moins pertinentes en fonction de votre activité.
    • Niveau de revenu : quel est le niveau de revenu de vos clients cibles? Présentent-ils une sensibilité au prix, ou sont-ils disposés à dépenser davantage pour des produits haut de gamme ?
    • Statut relationnel : vos clients cibles sont-ils célibataires, engagés dans une relation, ou déjà mariés ? Ces données pourraient se révéler pertinentes pour une niche comme celle du mariage, par exemple.
    • Applications et sites préférés : quels types de sites web vos clients cibles mettent-ils en favori ? Parcourent-ils Instagram ou Pinterest quotidiennement ? Y a-t-il certaines applications dont ils ne peuvent pas se séparer ?
    • Motivation à acheter : quelles sont les raisons qui pourraient motiver vos clients cibles à acheter vos produits ? Par exemple, souhaiteraient-ils apprendre à cuisiner des repas plus sains pour perdre du poids, ou adopter une routine d’entrainement qu’ils pourraient suivre malgré un calendrier chargé ?
    • Obstacles à l’achat : pourquoi vos profils cibles choisiraient-ils de ne pas acheter votre produit ? Sont-ils préoccupés par la qualité ?
    • Autres informations : ajoutez toutes les informations que nous n’avons pas abordées, mais qui pourraient se révéler pertinentes, comme le niveau d’études, l’étape de vie (ex. : parents avec des enfants nouveau-nés), le type d’événements préférés, etc.

    Même s’il existe toujours une certaine marge d’erreur dans le cadre de la création de clients cibles, l’objectif principal de cet exercice reste de faire ressortir vos meilleures conclusions concernant les types de personnes qui seraient les plus faciles à convertir en clients.

    La plupart de ces caractéristiques peuvent être ciblées directement ou indirectement à travers les publicités sur les réseaux sociaux. Lorsqu’elles sont mises par écrit et à portée de main, elles peuvent également informer le type de contenu à partager et le ton à utiliser.

    Créez vos profils cibles en étant intentionnellement vague. Vous allez probablement devoir les modifier, les faire évoluer, et améliorer leur degré de précision à mesure que vous exécutez votre stratégie et que vous obtenez les avis de véritables clients.

    Vous découvrirez peut-être que l’une de vos conclusions était inexacte ou que vos clients partagent une autre caractéristique à laquelle vous n’avez pas pensé.

    Quoi qu’il en soit, le marketing des réseaux sociaux constitue l’un des meilleurs moyens de découvrir qui sont réellement vos clients. Les données recueillies peuvent même servir à alimenter l’évolution de votre stratégie commerciale, par exemple en ce qui concerne les prochains produits que vous pourriez commercialiser.

    Vous pouvez approfondir cette approche en développant plusieurs audiences ou « segments cibles » à atteindre, comme les consommateurs qui achètent vos produits pour les offrir comme cadeaux, les clients qui achètent déjà auprès de l’un de vos concurrents, ainsi que les marques complémentaires et les influenceurs avec lesquels vous aimeriez créer des liens. 

    Mais en définissant déjà un public cible principal, vous serez en bonne position pour envisager la prochaine partie de votre stratégie sur les réseaux sociaux : la création de contenu.

    Produire du contenu pour les réseaux sociaux

    produire contenu reseaux sociaux

    Sur chaque canal, vous pouvez produire une série de contenus avec une programmation hebdomadaire et vous pouvez syndiquer votre contenu sur d’autres canaux (ex. : publication croisée de Snapchat vers Instagram). 

    La sélection de votre mix de contenu (les formats de contenu récurrents et les types de publications que vous utiliserez le plus souvent) activera votre réflexion et la production de votre contenu social, tout en ajoutant du rythme à votre calendrier de publication de façon à garantir à votre public variété et cohérence. En ne procédant pas ainsi, vous risquez de gaspiller du temps à chercher quotidiennement du nouveau contenu à publier.

    La plupart des comptes sociaux qui disposent d’une grande audience font une promesse implicite à leur public et s’assurent de la respecter continuellement. En tant que chef d’entreprise, vous devez commencer par vous poser une question essentielle :

    Au-delà de vos produits, comment pouvez-vous régulièrement apporter de la valeur à votre audience cible ?

    Cela ne concerne pas seulement ce que vous publiez, mais également la façon dont vous allouez vos ressources (temps, argent, créativité) pour maintenir votre présence sociale sur chaque plateforme. Certaines idées mériteront un investissement plus important si elles peuvent vous permettre d’atteindre plusieurs de vos objectifs de façon simultanée.

    Dans le cadre de votre mix de contenu, il faut également prévoir des modèles de publication qui peuvent être planifiés en amont, reproduits, et programmés pour une mise en ligne régulière.

    Par exemple, vous pourriez publier un témoignage client tous les mardis, et partager une citation dans un format graphique attrayant tous les mercredis et vendredis. Ces éléments de contenu qui peuvent être facilement créés contribueront à remplir votre calendrier de contenu social, pendant que vous travaillez à créer des ressources plus élaborées, telles qu’une vidéo promotionnelle ou un article de blog.

    Le mix de contenu que vous développez peut intégrer les catégories suivantes:

    • Actualités : des informations axées sur les nouveautés de votre secteur, et des publications qui concernent les tendances du moment.
    • Inspiration : du contenu inspirant qui met en avant vos produits ou un certain style de vie, comme des citations inspirantes présentées dans un format graphique intéressant, et des photos attrayantes provenant de tous les coins du monde.
    • Éducation : vous pouvez partager des statistiques intéressantes, des tutoriels, et des faits ; ainsi que des publications pratiques provenant de votre blog ou de votre chaîne YouTube.
    • Publications promotionnelles ou liées à vos produits : des photos qui affichent vos produits utilisés en contexte, les vidéos de démonstration, les témoignages, et les explications de fonctionnalités sont tous des éléments de contenu qui peuvent vous aider à atteindre votre objectif ultime qui est de réaliser des ventes. Vous pouvez souvent diffuser ces publications sous la forme de publicités après les avoir créées.
    • Concours et cadeaux : une participation à un concours ou l’offre d’un téléchargement gratuit en échange d'une adresse e-mail constituent d’excellentes méthodes promotionnelles qui apportent de la valeur à tous les partis.
    • Mise en avant de clients et d’influenceurs : des clichés ou des vidéos qui mettent en avant vos clients ou les influenceurs que votre audience admire.
    • Événements : partagez des informations liées aux meetups, aux collectes de fonds, ou aux opportunités de formation et d'apprentissage, en particulier si vous gérez une entreprise locale.
    • Questions - Réponses : posez une question à votre audience ou encouragez une prise d’action déterminée, en partageant une demande du type « Taguez un ami », ou répondez à une question courante que vous posent vos clients.
    • En coulisses : partagez le processus de fabrication de votre produit ou les actions que vous menez pour développer votre entreprise afin de garantir une transparence que votre public serait très susceptible d’apprécier. Vous pourriez également partager avec votre audience un aperçu de l’équipe qui travaille à développer votre entreprise afin de bâtir votre capital confiance ou de construire votre marque personnelle en tant que fondateur.
    • Et plus encore : soyez créatif et tentez de mettre en place un mix de contenu qui vous différencie de vos concurrents.

    Définissez entre 5 et 7 modèles de contenu pour commencer, en équilibrant votre mix de contenu avec des formats de publications que vous pouvez rapidement créer et d’autres dont la production nécessite plus de temps, comme une vidéo de démonstration de produit. Incluez également des publications destinées à générer des ventes et d’autres dont le but est simplement de ravir et d’accroître votre audience.

    Certaines de ces idées pourraient ne pas fonctionner. D’autres pourraient se révéler un franc succès. La finalité principale consiste à définir des concepts axés sur des objectifs qui peuvent être testés.

    Variez votre programmation afin qu’elle ne soit pas dépendante des publications promotionnelles. Lorsque de nouveaux abonnés potentiels consultent votre compte pour la première fois, ce sont les 3 à 6 dernières publications de votre profil qui sont les plus susceptibles de façonner leur perception de votre marque (en fonction de la plateforme). Si toutes ces publications tentent de vendre vos produits ou services, ils pourraient être déçus et se désengager.

    Remarque : gardez à l’esprit que le contenu que vous créez peut être réutilisé à maintes reprises au fil du temps et resservi à votre audience ou sur d’autres canaux. Ne soyez pas intimidé par l’idée de republier du contenu existant, en particulier si certaines publications déterminées se sont révélées très efficaces pour générer du trafic, de l’engagement, ou un pic de ventes.

    Pour vous aider à trouver de l’inspiration au moment de mettre en place votre mix de contenu, voici quelques idées que vous pourriez emprunter aux marques qui excellent sur les réseaux sociaux.

    Encouragez les clients à contribuer avec leur contenu

    Certaines marques de cosmétiques encouragent leurs clients à partager sur Instagram des photos avant/après en utilisant un hashtag personnalisé. Ces photos sont ensuite partagées sur le compte Instagram ou sur la boutique en ligne de ces marques. 

    Si vos produits peuvent bénéficier du partage sur les réseaux sociaux, vous devriez exploiter cet avantage pour acquérir du contenu généré par les utilisateurs et l’utiliser pour alimenter votre calendrier de contenu social, en mentionnant l’auteur de chaque publication pour le mettre en avant.

    Photos axées sur l’utilisation du produit

    Bien qu’il soit très utile d’avoir plusieurs formats de contenu qui ajoutent de la variété à votre mix de marketing des réseaux sociaux, il suffit en pratique d’identifier un seul modèle de contenu efficace et de le publier de façon régulière pour parvenir à augmenter la taille de votre audience.

    Certaines marques construisent leurs publications autour d'un thème récurrent qui contribue à faciliter la production de contenu à long terme sans nuire à l'engagement.

    En partageant des photos axées sur l'utilisation de vos produits, vous créez ainsi un fort engagement auprès de votre audience, développez votre clientèle en structurant votre compte Instagram autour d'un thème clair et cohérent, et stimulez vos ventes en montrant le produit en contexte.

    Humour qui résonne avec votre audience cible

    L’humour peut se révéler très efficace lorsqu’il s’agit d’amener votre audience à interagir avec ce que vous publiez. Si l’humour s’inscrit dans le ton de votre marque, vous devriez certainement réserver une place pour les publications divertissantes dans votre contenu social.

    À un stade initial, vous manquerez probablement de temps et de budget pour produire du contenu professionnel et personnalisé pour chaque réseau social. Commencez en douceur en testant quelques idées. Tant que vous maintenez un calendrier éditorial régulier et que vous suivez la performance de vos publications, vous pourrez adapter votre mix de contenu au fil du temps.

    Conseils et ressources supplémentaires

    Soyez visuel : même si vous n’êtes pas un professionnel, vous pouvez utiliser des outils gratuits de graphisme pour produire du contenu partageable ou viral.

    Orientez votre contenu : associez chaque publication de votre mix de contenu à votre audience cible et à un ou plusieurs des objectifs que vous avez définis. Le choix des bons indicateurs de performance à suivre vous aidera à évaluer le succès d’une idée déterminée et à informer votre stratégie au fil du temps.

    Sélectionnez et créez : pour éviter de vous sentir dépassé par la charge de travail requise pour la création de contenu original, vous devriez tenter de sélectionner et d’assembler du contenu existant. Assurez-vous cependant de taguer et de mentionner les sources originales, et demandez la permission en cas de doute.

    Priorisation des canaux pour votre stratégie sur les réseaux sociaux

    prioriser les canaux sociaux

    Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn, Pinterest, et bien plus — il existe de nombreuses plateformes sur lesquelles vous pouvez établir une présence sociale pour votre marque.

    Mais il faut que vous évitiez deux erreurs courantes lorsque vous vous apprêtez à développer votre marque sur les réseaux sociaux :

    • Établir votre présence sur plus de réseaux que vous ne pouvez réellement en gérer.
    • Traiter chaque réseau de façon identique sans exploiter les points forts de chacun.

    Chaque plateforme que vous choisissez est une plateforme que vous devez gérer. En conséquence, vous devez vous focaliser en priorité sur les canaux qui correspondent le mieux à l’audience cible que vous avez identifiée et qui peuvent soutenir vos objectifs et modèles de contenu. Cela débute par la compréhension des forces et des faiblesses de chaque canal.

    Dans le cadre de cet article, nous mettrons en avant certaines des plateformes sociales les plus populaires. Sachez toutefois qu’il en existe en abondance, et que cette liste n’est en aucun cas exhaustive.

    Facebook : publicité payante, et page d’entreprise

    Rares sont les plateformes sociales comme Facebook conçues pour les entreprises. En plus de l’interface de vente, de la capacité à ajouter des avis clients, et d’une fonctionnalité de messagerie populaire pouvant être utilisée pour fournir un service client, Facebook dispose de l’une des applications sociales les plus utilisées dans le monde et d'une audience qui regroupe un large éventail de consommateurs.

    L’un des inconvénients majeurs de Facebook réside toutefois dans la nécessité de payer pour promouvoir vos publications, qui auront autrement une portée organique très limitée même auprès des utilisateurs qui se sont abonnés à votre page ou qui l’ont aimée.

    Cela dit, Facebook vous donne l’opportunité d’utiliser son puissant réseau social à des fins publicitaires. Sa base de données vous permet de mettre en place des publicités ciblées à destination de vos clients cibles. Si vos publications sont censées créer de l’engagement (J'aime, partages, commentaires) comme ce serait le cas d’une vidéo virale, vous serez en mesure de réduire vos coûts publicitaires sur la plateforme.

    Instagram : abonnés engagés, et influenceurs

    En tant que canal marketing, Instagram vous permet de construire votre audience à travers une panoplie de supports visuels.

    Contrairement à Facebook, Instagram vous permet d’avoir une portée considérable sans nécessairement passer par la publicité payante, même si vous pourriez toujours considérer d’exploiter la publicité Instagram et le marketing d’influence.

    Autre différence majeure avec Facebook : près de la moitié des utilisateurs d’Instagram sont des milléniaux. Si vos clients cibles sont généralement plus âgés, la plateforme pourrait ne pas vous convenir.

    Instagram vous permet de publier des images et des vidéos qui peuvent être découvertes à travers des hashtags.

    Mais il existe aussi les Stories Instagram et les diffusions en direct, fonctionnalités qui vous permettent respectivement de publier des photos et des vidéos avec une durée de vie de 24 heures, et de partager des moments en direct. Toutes ces possibilités vous permettent de maintenir un fil Instagram cohérent et épuré pendant que vous utilisez le format des Stories pour tester des idées et partager des aperçus en coulisses où l’authenticité prend le dessus sur la qualité de production.

    Twitter : réseautage et actualités

    La plus grande force de Twitter réside dans ses micro-publications qui vous permettent d’écouter ce que l’audience internationale du réseau a à dire, et d’interagir avec celle-ci. Bien qu’il soit difficile pour de nombreuses entreprises d’utiliser efficacement Twitter en tant que canal de vente, le réseau peut vous permettre de mettre en valeur la personnalité de votre marque.

    En outre, Twitter se prête idéalement aux initiatives de réseautage et de prise de contact avec les journalistes et les marques, ainsi qu’aux initiatives censées engager les clients existants à petite échelle. Sachez que de nombreux utilisateurs de Twitter utilisent également la plateforme pour suivre les actualités, au cas où vous seriez en mesure de servir ce segment d’audience à travers votre mix de contenu.

    Pinterest : une forte intention d’achat dans certaines niches

    Bien que Pinterest fonctionne plus comme un moteur de recherche qu’un véritable réseau social, on retrouve souvent la plateforme dans le mix marketing des entreprises, en particulier parmi les marques e-commerce. C’est parce que l’intention d’achat des utilisateurs qui parcourent Pinterest est plus forte que sur n’importe quelle autre plateforme sociale. Si vous opérez dans certaines niches comme celles de la mode, du fait main, ou de la décoration d'intérieure, votre absence sur Pinterest vous fera certainement manquer des occasions de générer du trafic et des ventes à travers des actions organiques et payantes.

    LinkedIn : le profil de votre entreprise, et votre réseau professionnel

    La plus grande force de LinkedIn réside dans son positionnement en tant que réseau social pour les professionnels. Si votre public cible peut être identifié par une profession déterminée, ou qu’il existe des entreprises qui ont besoin de vos produits et services, vous avez tout à gagner en renforçant votre présence sur LinkedIn.

    LinkedIn est également une excellente plateforme pour réseauter, embaucher, renforcer votre leadership en devenant leader d’opinion, poursuivre des opportunités de développement commercial, et prendre contact avec des marques ou des influenceurs pertinents en vue d’éventuelles collaborations.

    Quel que soit votre niveau d’engagement sur LinkedIn, vous devriez au moins créer votre profil personnel à des fins de réseautage, ainsi qu’une page que les internautes pourront consulter pour en savoir davantage sur votre entreprise et ses employés.

    Conseils et ressources supplémentaires :

    • Considérez les canaux de marketing de contenu si vous avez le temps et les ressources nécessaires pour les animer. Vous pouvez par exemple démarrer un blog ou une chaîne YouTube que vous serez en mesure d’intégrer à votre stratégie sur les réseaux sociaux. Les canaux de marketing de contenu peuvent contribuer à votre calendrier éditorial social, tandis que les réseaux sociaux peuvent être utilisés pour la distribution de votre marketing de contenu et l’obtention d’idées, de photos, et bien plus.
    • Adoptez une approche focalisée : prenez le temps de tester et de maîtriser une ou deux plateformes à la fois. Il est préférable d’exceller sur un canal que d’avoir une présence médiocre sur plusieurs.
    • Optimisez vos profils : complétez vos profils sociaux en renseignant toutes les informations que vos clients pourraient vouloir connaître, et tentez d’enregistrer le même nom d’utilisateur sur chaque plateforme en associant chaque URL de profil à un lien de suivi unique. Rédigez une biographie claire qui décrit qui vous êtes et ce que vous faites. Assurez-vous également d’avoir un avatar et une photo de couverture lorsque cela s’applique. Vous pouvez utiliser Canva pour créer des visuels et graphismes de profils sociaux avec les bonnes dimensions pour chaque canal social que vous avez choisi.

    Création d’un processus pour la mise en œuvre de votre stratégie social média

    Avec votre compréhension de vos objectifs, de votre audience cible, et de la façon dont vous utiliserez les différents canaux que vous avez choisis, il est temps de structurer la gestion et la planification de votre calendrier de contenu social.

    Il existe une grande panoplie d’outils que vous pouvez utiliser à cette fin, sachant toutefois que nous vous recommandons Trello pour programmer la création de contenu ; et Hootsuite, ou Buffer pour la planification de la mise en ligne des publications sociales, car tous ces outils proposent un forfait gratuit et disposent de toutes les fonctionnalités dont vous aurez besoin.

    Trouver des idées et planifier le contenu

    Les idées se manifestent souvent de façon imprévue. Vous devez donc avoir un endroit où les noter et les développer à mesure que l’inspiration se manifeste. Trello se révèle très utile à cet égard puisqu’en plus de vous permettre d’enregistrer vos idées dans des tableaux Trello, l’outil vous permet également d’ajouter des liens, des fichiers, et des notes à chaque idée à mesure que vous lui donnez vie. Cela vous donne la flexibilité d’être aussi méticuleux ou aussi minimaliste que vous le souhaitez au moment d’aborder la gestion de la création de contenu social.

    Les modèles de contenu que vous aurez développés se révéleront très utiles à cette étape de la planification de contenu. Mais vous pouvez également vous en éloigner pour poursuivre de nouvelles idées et opportunités. Il y aura toujours des aspects de votre marketing social qui seront réactifs, organiques, et expérimentaux.

    Quoi qu’il en soit, vous devriez créer un processus vous permettant de former une librairie d’idées en réserve et de développer celles-ci jusqu’à ce qu’elles soient prêtes à être planifiées pour la mise en ligne. Si vous prévoyez de publier le même contenu sur plusieurs plateformes, assurez-vous d’optimiser le format et le message pour chaque canal. Sur Trello, vous pouvez ajouter à chaque carte créée des variations à prendre en compte pour chaque plateforme afin de vous y retrouver lorsque vous commencerez à planifier vos publications.

    Planification de contenu social : quand, où, et à quelle fréquence publier ?

    Maintenant que vous avez mis en marche le processus de création de contenu censé alimenter votre calendrier éditorial social, il est temps de planifier vos publications. Une fois que vous aurez préparé les messages, les images, et tous les autres éléments de contenu requis, vous pouvez commencer à planifier vos publications avec les deux outils suivants :

    • Buffer, pour une planification de contenu conviviale et automatique.
    • Hootsuite, si les interactions avec les utilisateurs et l’écoute sociale occupent une grande place dans votre stratégie.

    Quelle fréquence de publication définir pour les canaux que vous avez choisis?

    Il n’y a pas de réponse unanime à cette question. C’est pourquoi vous devez commencer en douceur et augmenter la fréquence de publication à mesure que vous développez votre routine et que vous déterminez les jours et les heures de publication les plus efficaces.

    Vous devez trouver le juste équilibre, sans être trop effacé ni trop agressif dans votre façon de publier. Au départ, ne vous en faites pas si vous n’avez le temps de ne publier qu’une ou deux fois par semaine. Vous pourrez augmenter votre fréquence progressivement jusqu’à atteindre une publication par jour, puis réaliser des tests pour déterminer si une fréquence de publication plus élevée vous permettrait réellement d’obtenir de meilleurs résultats sur certaines plateformes.

    Les meilleurs moments de publication pour vos audiences en particulier ne peuvent être identifiés qu’à travers une approche expérimentale. Les moments de publication les plus populaires varient également en fonction des saisons et d’autres variables.

    Si vous cherchez un bon point de départ, réfléchissez au moment où les gens consultent les fils d’actualité de leurs comptes sociaux : le matin, au moment du déjeuner, durant les trajets, et avant de se coucher.

    Par ailleurs, l’une des pratiques les plus importantes à suivre consiste à planifier vos publications, au moins une semaine à l’avance. Chaque fois que vous travaillez sur cette tâche, consacrez-y quelques heures d’affilée afin de la terminer d’un seul trait, de façon à pouvoir gérer d’autres aspects de votre activité pendant que vos publications sur les réseaux sociaux se succèdent de façon automatisée.

    Automatisez tout ce que vous pouvez afin de vous libérer du temps pour la gestion des tâches non automatisables. La réalité du marketing sur les réseaux sociaux implique en effet l’existence d’activités qui ne peuvent tout simplement pas être automatisées. Ces activités sont censées garantir l’efficacité de votre marketing social, et comprennent la soumission de réponses aux questions et commentaires de votre audience, la gestion de votre communauté, la diffusion de publicités, et bien sûr la création de contenu. Vous devez réserver suffisamment de temps pour la gestion de ces activités, même si vous pourrez les externaliser une fois maitrisées.

    Initialement, le marketing des réseaux sociaux requiert une gestion stratégique de votre temps. Vous devez constamment chercher à utiliser plus efficacement votre temps en réadaptant ou en réutilisant votre contenu existant, ou en consacrant une partie de votre budget à la publicité payante pour obtenir un meilleur retour sur le temps investi dans la création de contenu.

    Conseils et ressources supplémentaires

    • Créez des modèles : dans la mesure du possible, créez des modèles de contenu et de design sur la base des publications les plus performantes, afin de faciliter la rotation continue de nouveaux formats de contenu, en particulier dans le cadre d’une série de publications récurrentes. Par exemple, vous pourriez enregistrer les hashtags Instagram que vous utilisez le plus afin de toujours les avoir à portée de main au moment de publier, ou appliquer le même filtre à vos photos pour garantir la cohérence de vos visuels. 
    • Gardez un œil sur les dates importantes du calendrier : les vacances, les fêtes, et les célébrations constituent d’excellentes occasions de créer des publications. Prêtez une attention spéciale aux événements à venir afin de pouvoir réfléchir en amont à de nouvelles idées de marketing social. Sprout Social est un outil qui propose un calendrier pratique incluant des hashtags liés aux fêtes et célébrations, au cas où vous recherchiez une solution qui vous facilite la tâche.
    • Personnalisez vos publications pour chaque plateforme : vous pouvez partager la même publication ou la même image sur différents réseaux sociaux, à condition de prendre le temps d’optimiser le message, les images ou les vidéos pour la plateforme sur laquelle vous publiez.
    • Prenez le temps d’avoir des interactions proactives : les réseaux sociaux sont propulsés par les échanges et les interactions, et vous devez dans ce sens interagir avec les membres de votre audience et les utilisateurs dans le cadre de vos publications et au-delà pour récolter les fruits de votre présence sociale. En pratique, cela revient essentiellement à commenter sur les publications d’autres comptes et utilisateurs, de tweeter en mentionnant des membres de votre communauté, et d’être tout simplement sociable sur tous les réseaux que vous avez choisis.

    Les meilleures stratégies sociales s’établissent sur le terrain

    Cela semble évident, mais il faut le répéter : l’utilisation des réseaux sociaux pour votre entreprise à des fins de marketing diffère drastiquement de leur utilisation à titre personnel.

    Votre objectif consiste maintenant à obtenir un retour positif sur le temps, l’argent, et les efforts que vous investissez dans votre plan de marketing social. Cela requiert une intention derrière chaque action.

    Votre stratégie sur les réseaux sociaux doit être suffisamment flexible pour s’adapter aux mises à jour des algorithmes et des fils d’actualités, à l’apparition de nouveaux canaux sociaux, et aux besoins en constante évolution des audiences qui sont à l’affût de nouveau contenu. Restez flexible et surveillez les tendances majeures dans le but d’optimiser constamment vos efforts sans vous laisser distraire par les tendances éphémères.

    Finalement, bien que les changements sur les réseaux sociaux soient constants, voici les trois pratiques qui façonneront toujours votre stratégie : soyez authentique ; répondez aux besoins de votre audience ; et en cas de doute, formulez des hypothèses, testez, évaluez, et optimisez en tirant des leçons.


    Which method is right for you?Publié par Maud Leuenberger. Maud est la rédactrice en chef du blog français de Shopify.

    Texte original par Braveen Kumar. Traduction par Mehdi Chakir.