Blogs Shopify

E-commerce : définition et conseils indispensables pour le lancement de votre boutique en ligne

E-commerce : définition et conseils pour lancer son site

Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale est une expérience enrichissante pour bon nombre d’entrepreneurs qui souhaitent vendre leurs produits ou services en ligne. Si les compétences en marketing e-commerce et en gestion d’entreprise acquises lors de cette expérience ne s’apprennent pas dans des livres scolaires, certaines choses peuvent être anticipées pour éviter de commettre des erreurs.

Pour vous aider à développer votre marque, nous vous partageons toutes les informations à connaître pour faire croître votre site e-commerce. 

Sommaire

1. Qu’est-ce que l’e-commerce ?

L’e-commerce est une pratique commerciale qui vise à mettre en relation des marchands et des acheteurs sur Internet. Les transactions de biens et/ou de services se font depuis une boutique en ligne, une application mobile, et autres canaux de vente comme les réseaux sociaux, les places de marché, les plateformes d’affiliation et de reciblage, etc. D’après la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD), l'e-commerce français pèse 100 milliards d’euros, compte aujourd’hui 200 000 sites marchands et 40 millions d’acheteurs en ligne.

2. Quelles sont les formes du e-commerce ?

Lorsque vous décidez de vendre vos produits ou services en ligne, vous avez la possibilité de vendre vos produits à destination des particuliers (BtoC) ou des professionnels (BtoB). L'e-commerce BtoC (Business-to-Consumers) est la forme de e-commerce la plus répandue dans le monde. L'e-commerce BtoB (Business-to-Business), quant à lui, est une pratique qui prend de plus en plus d’ampleur et offre de nouvelles sources de revenus pour les marchands souhaitant faire passer leur entreprise au niveau supérieur.

3. Quels sont les avantages du e-commerce ?

Que vous soyez sur le point de lancer votre activité ou désireux de développer votre présence en ligne, l'e-commerce offre de nombreux avantages à commencer par la possibilité de toucher une large audience. À l’aide des outils marketing disponibles en ligne, vous bénéficiez d’une meilleure connaissance du comportement d’achat de vos clients et mettez en place des actions marketing ciblées pour offrir une expérience d’achat de qualité et unique aux acheteurs en ligne. À la différence d’une boutique physique, votre site e-commerce est ouvert en continue, ce qui vous permet d’éviter de passer à côté d’une vente.

4. Comment fonctionne l'e-commerce ?

L’e-commerce permet à des acheteurs de trouver le bien ou le service de leur choix en ligne. Lors de leur navigation sur Internet, certains acheteurs savent exactement ce qu’ils recherchent en allant par exemple sur le moteur de Google ou des places de marché, tandis que d’autres partent en quête d’inspiration et préfèrent se rendre sur les plateformes sociales. Une fois que l’acheteur a trouvé ce qu’il recherche, il peut ensuite passer sa commande, qui sera ensuite expédiée et livrée à son domicile ou en point relais.

5. Comment faire de la vente en ligne ?

S’il vous est possible de vendre vos produits directement depuis une place de marché ou certains réseaux sociaux, il est fortement conseillé d’ouvrir votre boutique en ligne à l’aide d’une plateforme e-commerce. En créant votre propre site e-commerce, vous aurez une meilleure maîtrise de votre activité et pourrez construire une véritable identité de marque.

6. 10 conseils pour réussir son e-commerce

Conseil 1 : Réaliser des calculs financiers

calculs financiers business

Lorsque vous lancez votre activité, il est important d’accorder une attention particulière aux calculs financiers pour pouvoir réaliser des bénéfices.

Pour avoir une idée du potentiel de rentabilité de votre e-commerce, vous pouvez utiliser cette formule : Profit = Demande x (Chiffre d’affaires – Dépenses).

Considérons cet exemple : 20 000 personnes recherchent votre produit (nous considérons un volume de recherche élevé pour tenir compte du mot-clé principal, et des mots-clés de longue traîne).

Si vous pouvez atteindre la moitié d'entre eux, votre audience cible comptera 10 000 acheteurs potentiels. Si votre taux de conversion se situe entre 1% et 2%, cela équivaudra à 100-200 ventes.

Si votre panier moyen est de 100 €, et que vous avez une marge bénéficiaire de 30 %, votre bénéfice potentiel se situera entre 3000 € et 6000 €.

Bien sûr, ce ne sont que des approximations. Mais c'est en prenant le temps de réaliser vos prévisions et calculs financiers que vous pourrez prendre une décision éclairée avant de monter votre boutique en ligne dans la niche que vous aurez choisie.

Conseil 2 : Analyser son marché

Lancer son business e-commerce

Pour que votre boutique en ligne ne passe pas inaperçue, il est essentiel de parvenir à vous différencier de la concurrence. Pour cela, prenez le temps de réaliser une analyse concurrentielle, ainsi qu’une étude de marché pour avoir une meilleure visibilité de l’activité de vos concurrents.

Ensuite, démarquez-vous par vos produits, mais également par votre contenu : témoignages, publications sur les réseaux sociaux, articles de blog, parutions dans les médias, etc. Puis, avec quelques efforts d’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), vous pourrez augmenter votre trafic organique.

Conseil 3 : Construire son identité de marque

marque forte

Il est important de construire une identité de marque forte, puisque la valeur de votre entreprise dépendra en grande partie de votre marque. C’est pourquoi, lorsque vous vous lancez, veillez à garder une certaine cohérence entre les biens et/ou services que vous vendez. Sinon, cette stratégie peut complexifier le ciblage de votre clientèle et impacter négativement vos efforts de recherche de mots-clés.

Conseil 4 : Etablir une stratégie de contenu

 strategie de contenu

C’est une erreur courante. De nombreuses marques ne font pas assez d’efforts dans le marketing de contenu, ce qui les empêche de générer aisément du trafic organique provenant des moteurs de recherche et des réseaux sociaux.

En fonction de la niche dans laquelle vous vous positionnez, le contenu sera plus ou moins facile à rédiger. Pour vous aider, axez le marketing de contenu sur vos clients, et non vos produits. En construisant une stratégie de marketing de contenu axée sur votre client cible plutôt que les produits que vous vendez, vous pourrez aborder de nombreux sujets et échanger de façon plus authentique avec votre audience.

Et même si vous êtes dans une niche plutôt technique et que vous parvenez à rédiger 50 ou 100 articles qui traitent principalement des caractéristiques de votre produit, ces ressources à elles seules ne suffiront pas. Pour véritablement compléter vos efforts, vous devez établir des liens avec vos clients qui vont bien au-delà d’une simple relation de vente.

Conseil 5 : Offrir des produits ou échantillons gratuits

echantillons gratuits

Certains entrepreneurs parviennent à propulser rapidement leur boutique en ligne en offrant des produits gratuits. Les cadeaux, les concours, et les promotions constituent d’excellents moyens de promouvoir un produit, mais ils ne fonctionneront pas systématiquement dans toutes les niches.

Les échantillons gratuits peuvent se révéler efficaces si vous vendez des produits périssables ou consommables : beauté, alimentation, etc.

Cela dit, si vous vendez d’autres types de produits, même s’il s’agit de quelque chose qui pourrait être acheté à plusieurs reprises, comme un vêtement, vous pourriez ne pas récolter les fruits de votre investissement.

Si ces tactiques promotionnelles ne stimulent pas les ventes, celles-ci s’inscrivent dans une stratégie de construction de marque. Et pour construire une marque e-commerce forte, vous devez avoir un plan.

Conseil 6 : Organiser un jeu-concours

plan d’action business en ligne

Les jeux concours sont également une bonne manière de promouvoir votre boutique en ligne, augmenter la taille de votre audience sur les réseaux sociaux et votre liste d’adresses e-mail. Vous pouvez par exemple organiser un concours avec un blogueur et faire gagner une carte cadeau d’une valeur de 100 euros.

Pour susciter de l’engouement sur les réseaux sociaux, il faut engager les fans dès le départ et mettre en place un plan d’action pour tisser une relation durable avec cette communauté. Trouvez du contenu à partager quotidiennement. Partagez votre propre contenu régulièrement. Démarrez des conversations. Aidez les gens. Il faut fournir beaucoup d’efforts pour établir une présence efficace sur Facebook et Twitter.

Si vous décidez d’organiser un concours en ligne, assurez-vous de réaliser à l’avance les calculs financiers connexes. Ces prévisions financières pourraient se révéler bien plus utiles que le concours lui-même.

Conseil 7 : Se concentrer sur l’essentiel

taches subalternes business

En économie, on parle du concept de coût d’opportunité. Essentiellement, en choisissant de poursuivre une opportunité donnée, vous n’avez plus le temps de considérer d’autres occasions. Donc, le coût d’une opportunité se résume à devoir renoncer à toutes les autres opportunités qui se présentent à vous.

Si vous choisissez l’approche du bootstrapping pour monter votre entreprise, il y a de fortes chances que vous ayez à tout faire vous-même. Cela signifie mettre en place le site web, le personnaliser, mettre en ligne vos produits, rédiger toutes les descriptions, et mettre en œuvre tout le marketing.

Le challenge dans ce cas est que même s’il peut être très gratifiant de tout faire soi-même, en général, cela prend énormément de temps. Ce temps pourrait être utilisé autrement, réfléchir à de nouvelles idées, développer votre réseau professionnel, etc.

Les tâches subalternes peuvent être classées en deux catégories : nécessaires, et inutiles. Vous devriez tenter dans la mesure du possible d’automatiser les tâches secondaires qui sont nécessaires. Bien que ce processus puisse nécessiter un certain investissement financier, il vous évitera des tracas considérables. En outre, il est très facile de trouver des freelances prêts à effectuer des tâches administratives ou répétitives (mise en ligne de nouveaux produits, saisie de données, etc.).

Les tâches inutiles quant à elles doivent être mises de côté. En voici des exemples : passer trop de temps à concevoir le logo de votre site, recadrer des photos de façon plus esthétique, tenter d’optimiser la couleur d’un bouton, ou tout autre changement mineur que vous serez probablement le seul à remarquer.

Et même si certains des exemples mentionnés ci-dessus pourraient avoir un effet positif sur vos conversions si vous vous penchiez dessus, vous ne pourrez évaluer vos efforts et les résultats que si vous disposez d’assez de données pour comparer vos ventes et votre trafic dans le temps. Donc, lors de l’étape de lancement de votre boutique en ligne, il est préférable d’éviter de s’attarder sur ces tâches. En accomplissant ce genre d’actions, il est vrai que vous pourriez avoir l’impression d’être en train de travailler de façon productive. Mais en réalité, votre temps pourrait être utilisé de façon beaucoup plus efficace.

Conseil 8 : Connaître vos clients cibles

 client cible business en ligne

Étudier son marché de niche se résume à deux objectifs : trouver un produit et définir ses clients cibles (en construisant des avatars ou « buying personas »). Il est certainement possible de construire une audience et ensuite de créer un produit. Mais il est très difficile d’avoir un produit et de trouver ensuite des clients.

On recommande généralement de se fonder sur les données analytiques au moment d’évaluer une niche, et c’est absolument nécessaire.

Cependant, même s’il y a suffisamment de demande sur votre marché de niche et une grande sélection de produits à vendre, si vous ne parvenez pas à définir votre client cible, la tâche sera beaucoup plus difficile. En creusant suffisamment, vous réaliserez qu’il y a des sous-niches dans chaque marché de niche. Plus votre approche sera ciblée, mieux ce sera, puisque vous pourrez plus facilement comprendre les besoins de vos clients.

Conseil 9 : Créer un plan marketing solide

 plan marketing business

Quand vous montez votre business e-commerce, et que vous savez qui sont vos clients et où les trouver, il devient très facile d’établir un plan de marketing e-commerce efficace.

Bien qu’il faille établir un plan marketing bien pensé pour chaque projet e-commerce que vous comptez lancer, il faut savoir que certains canaux seront plus efficaces que d’autres. Certains sites e-commerce seront mieux propulsés par la publicité au paiement par clic (PPC), tandis que d’autres connaîtront un meilleur succès avec le référencement naturel (SEO) ou le marketing social. L’e-mail marketing peut toutefois être considéré comme un canal stable.

Quel que soit votre plan, assurez-vous que vous pourrez le mettre en œuvre dès le lancement de votre activité de vente en ligne. De nouvelles opportunités vont naturellement se présenter, mais si vos piliers sont robustes, vous pourrez connaître une croissance soutenue et gérer le développement à grande échelle.

Conseil 10 : Choisir une agence adaptée à vos besoins

business sur internet ppc

Pendant le lancement de votre business sur Internet, vous pouvez être amené à faire appel à une agence pour développer la visibilité de votre marque. Pour cela, veillez à ce l’offre proposée par cette dernière soit adaptée à la niche que vous aurez choisie.

Voici deux modèles de rémunération pratiqués par des agences :

  • a) la facturation d’une somme avec un montant fixe à consacrer à la diffusion de vos publicités,
  • b) la définition d’un budget que vous souhaitez investir dans la diffusion des annonces (au-dessus d’un minimum fixe). Dans ce cas, vous payez l’agence un pourcentage défini du budget publicitaire investi.

Avec le système a), votre petite entreprise dépensera un budget important pour payer le service sans aucune garantie de retour sur investissement, et avec le système b), vous devez avoir un budget important pour démarrer.

Beaucoup d’entreprises connaissent un franc succès avec le ppc ; vous devez simplement bien connaître vos besoins.

Mes recommandations aux entrepreneurs qui désirent lancer un business e-commerce

Avec tous ces conseils que nous venons de présenter, vous pourriez vous demander : comment savoir si je suis sur la bonne voie ? Personne ne peut prédire votre avenir, mais pour vous aider dans une certaine mesure, voici une courte liste de tâches à accomplir pour augmenter les chances de succès de votre projet e-commerce :

  • Étudiez votre niche : y a-t-il de la demande ?
  • Étudiez vos clients : pour qui exactement résolvez-vous un problème ?
  • Trouvez un vide inexploité dans le marché : pouvez-vous ajouter de la valeur pour vous différencier de la concurrence ?
  • Établissez un plan marketing e-commerce.
  • Évitez de perdre du temps avec des distractions.
  • Réfléchissez à deux fois avant de commencer à collaborer avec un partenaire ou une société, et éloignez-vous des collaborateurs qui vous font de grandes promesses ou qui vous garantissent des résultats phénoménaux.
  • Optez pour une conception web claire et élégante que vous n’aurez pas besoin de trop personnaliser.

Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


Which method is right for you?Publié par Maud Leuenberger. Maud est la rédactrice en chef du blog français de Shopify.

Texte original par Shabbir Nooruddin. 

Sujets: